Votre compte

Archives de la joie


Dans ce recueil de courts textes imprégnés de poésie et marqués par l’omniprésence des animaux, Jean-François Beauchemin dresse une sorte de bestiaire de la mémoire, revisite sa vie et ses joies grâce à une façon oubliée de voir le monde que les animaux, précisément, lui ont remémoré.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Archives de la joie”

Fiche technique

Résumé

Dans ce recueil de courts textes imprégnés de poésie et marqués par l’omniprésence des animaux, Jean-François Beauchemin dresse une sorte de bestiaire de la mémoire, revisite sa vie et ses joies grâce à une façon oubliée de voir le monde que les animaux, précisément, lui ont remémoré.

Biographie de Jean-François Beauchemin

Jean-François Beauchemin a été tour à tour rédacteur, concepteur, puis réalisateur à la Société Radio-Canada. Sa première trilogie, constituée de Comme enfant je suis cuit, Garage Molinari et Les Choses terrestres, s’inspirait de l’émouvante profondeur de l’enfance. Il s’est également adressé aux adolescents avec la parution en 2001 de Mon père est une chaise. Au secteur adultes, on lui doit aussi Le Petit Pont de la Louve et Turkana Boy. Avec la publication de Cette année s’envole ma jeunesse, il a complété une autre trilogie amorcée avec La Fabrication de l’aube (Prix des libraires 2007), suivie de Ceci est mon corps, et qui traite de la question du deuil et de notre rapport à la vie. Dans Le Temps qui m’est donné, il s’intéresse au microscosme bien particulier qu’est la famille.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire