Votre compte

Ashby. Suivi de : Sur un cheval


Ashby (1964) est un roman qui, dans son absolue singularité, tient à la fois de Henry James et de Sade, porté par un élan juvénile doublé d'une audacieuse maîtrise narrative, dans un dispositif libertin qui dit aussi une certaine mélancolie, et une souffrance extasiée devant l'être aimé qui se perd. Angus et Drusilla se sont trouvés enfants, ils se marient, expérimentent une liberté qui touche au mal et finit dans la destruction de soi, comme un sacrifice.


Sur un cheval (1961) est un récit polyphonique "d'apprentissage" qui recompose l'itinéraire d'un jeune orphelin de mère, Roger, en proie au désir, souvent au bord du gouffre, dont celui de la virginité préservée n'est peut-être pas le moindre: il n'est pas compris, ce qui le condamne à une forme d'abandon et de solitude. "Aux jeunes gens vraiment épris, l'audace est parfois refusée, pas l'imagination. L'imagination devance l'audace, la rend inutile". On pourrait penser au Truffaut des débuts, mais aussi à Nerval. Jean Cayrol, qui publia le texte dans sa collection "Écrire", sur d'emblée comprendre l'importance d'une oeuvre alors en train de naître.


Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Version papier

19,30 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier. Lisez ce livre en un clic avec une liseuse TEA ou le logiciel TEA Ebook.

Pour lire ce livre ou le charger sur un autre support (Sony…) un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Ashby. Suivi de : Sur un cheval”

Fiche technique

  • Auteur : Pierre Guyotat
  • Éditeur : Le Seuil
  • Collection : Fiction et Cie
  • Date de parution : 25/04/15
  • EAN : 9782021284577
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 213
  • Taille du fichier : 195 Ko
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Ashby (1964) est un roman qui, dans son absolue singularité, tient à la fois de Henry James et de Sade, porté par un élan juvénile doublé d'une audacieuse maîtrise narrative, dans un dispositif libertin qui dit aussi une certaine mélancolie, et une souffrance extasiée devant l'être aimé qui se perd. Angus et Drusilla se sont trouvés enfants, ils se marient, expérimentent une liberté qui touche au mal et finit dans la destruction de soi, comme un sacrifice.


Sur un cheval (1961) est un récit polyphonique "d'apprentissage" qui recompose l'itinéraire d'un jeune orphelin de mère, Roger, en proie au désir, souvent au bord du gouffre, dont celui de la virginité préservée n'est peut-être pas le moindre: il n'est pas compris, ce qui le condamne à une forme d'abandon et de solitude. "Aux jeunes gens vraiment épris, l'audace est parfois refusée, pas l'imagination. L'imagination devance l'audace, la rend inutile". On pourrait penser au Truffaut des débuts, mais aussi à Nerval. Jean Cayrol, qui publia le texte dans sa collection "Écrire", sur d'emblée comprendre l'importance d'une oeuvre alors en train de naître.


Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire