Votre compte

Au Chêne galant


Marion Kléberg est une femme qui a réussi sa carrière d’avocate mais raté sa vie sentimentale. À quarante ans, elle est célibataire sans enfant. Au cours d’un déplacement en pleine nuit, sous une pluie battante, elle échoue dans une auberge retirée, « Au Chêne galant », sans se douter de ce qu’était cet établissement.

Je me contentai de plonger mon regard dans ses prunelles magnétiques. Ma volonté se délita. Pourquoi lutter ? Il prit mon visage en coupe et se pencha avec une terrible lenteur. Son haleine caressait mes lèvres, sa chaleur m’attirait. Je brûlais de l’embrasser. Enfin, sa bouche se posa sur la mienne en une chaste caresse, puis la pointe de sa langue effleura mes lèvres closes, les taquina. Le souffle court, je les entrouvris. Sa langue envahit ma bouche en langoureux va-et-vient qui déclenchèrent une faim terrible en moi. Ses caresses humides taquinaient mon palais, heurtaient mes dents, dansaient sur ma langue. Je gémis, passai mes bras autour de son cou et me lovai contre son torse. Une délicieuse sensation envahit mon sexe. De lui-même, mon bassin s’avança vers son membre tendu.

Ce livre est classé dans les catégories :

0,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Au Chêne galant”

Fiche technique

Résumé

Marion Kléberg est une femme qui a réussi sa carrière d’avocate mais raté sa vie sentimentale. À quarante ans, elle est célibataire sans enfant. Au cours d’un déplacement en pleine nuit, sous une pluie battante, elle échoue dans une auberge retirée, « Au Chêne galant », sans se douter de ce qu’était cet établissement.

Je me contentai de plonger mon regard dans ses prunelles magnétiques. Ma volonté se délita. Pourquoi lutter ? Il prit mon visage en coupe et se pencha avec une terrible lenteur. Son haleine caressait mes lèvres, sa chaleur m’attirait. Je brûlais de l’embrasser. Enfin, sa bouche se posa sur la mienne en une chaste caresse, puis la pointe de sa langue effleura mes lèvres closes, les taquina. Le souffle court, je les entrouvris. Sa langue envahit ma bouche en langoureux va-et-vient qui déclenchèrent une faim terrible en moi. Ses caresses humides taquinaient mon palais, heurtaient mes dents, dansaient sur ma langue. Je gémis, passai mes bras autour de son cou et me lovai contre son torse. Une délicieuse sensation envahit mon sexe. De lui-même, mon bassin s’avança vers son membre tendu.

Biographie de Frédérique Gabert

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire