Votre compte

Au-delà de la crise


La crise a effacé l'image à la fois orgueilleuse et banale que les sociétés industrialisées aimaient à donner de leur avenir. Mais elle risque de les enfermer dans un souci myope de la conjoncture économique. Pour sortir de la crise, ne faut-il pas, beaucoup plus que réparer les conséquences d'un accident, reconnaître que nous changeons de société et de culture ? Ce livre, préparé au sein d'un groupe international qui s'est réuni pendant deux ans, à Turin, puis à Paris, ne considère que les changements des sociétés économiquement les plus avancées mais, dans ce cadre à la fois limité et important, s'efforce de lier trois champs de réflexion : les transformations de la culture, celles des rapports sociaux et de l'État, l'apparition de nouveaux objectifs politiques. Ses auteurs n'acceptent plus la distance, devenue insupportable, entre la réalité historique d'aujourd'hui et les idées auxquelles la plupart des observateurs recourent pour l'analyser. Ils se méfient des exégètes et des doctrinaires ; ils veulent aussi aller au-delà de l'utopie. Pour eux, la crise est moins une situation que notre impuissance à comprendre, à accepter et à orienter les mutations en cours. C'est en analysant ce que devient la production, la famille ou l'État que nous préparons ce renouveau de l'action politique qui peut conduire ces sociétés au-delà de la crise.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Au-delà de la crise”

Fiche technique

Résumé

La crise a effacé l'image à la fois orgueilleuse et banale que les sociétés industrialisées aimaient à donner de leur avenir. Mais elle risque de les enfermer dans un souci myope de la conjoncture économique. Pour sortir de la crise, ne faut-il pas, beaucoup plus que réparer les conséquences d'un accident, reconnaître que nous changeons de société et de culture ? Ce livre, préparé au sein d'un groupe international qui s'est réuni pendant deux ans, à Turin, puis à Paris, ne considère que les changements des sociétés économiquement les plus avancées mais, dans ce cadre à la fois limité et important, s'efforce de lier trois champs de réflexion : les transformations de la culture, celles des rapports sociaux et de l'État, l'apparition de nouveaux objectifs politiques. Ses auteurs n'acceptent plus la distance, devenue insupportable, entre la réalité historique d'aujourd'hui et les idées auxquelles la plupart des observateurs recourent pour l'analyser. Ils se méfient des exégètes et des doctrinaires ; ils veulent aussi aller au-delà de l'utopie. Pour eux, la crise est moins une situation que notre impuissance à comprendre, à accepter et à orienter les mutations en cours. C'est en analysant ce que devient la production, la famille ou l'État que nous préparons ce renouveau de l'action politique qui peut conduire ces sociétés au-delà de la crise.

Biographie d’Alain Touraine

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire