Votre compte

Au revoir les enfants


Lucien Bunel, en religion père Jacques, est né en 1900. Il devient prêtre puis religieux carme et fonde avant guerre un collège à Avon. Pendant l'occupation, il entre dans la résistance et cache des adultes et des enfants juifs. En 1944, il est arrêté et déporté d'abord à Sarrebrück puis à Mauthausen. Il se consacre jour et nuit aux autres prisonniers. Il meut d'épuisement en Autriche un mois après la libération du camp. Louis Malle, élève au collège d'Avon à l'époque (il a alors 12 ans), a été marqué par cette arrestation qu'il raconte dans son film Au revoir les enfants. Voici donc l'incroyable histoire du père Jacques, prêtre, déporté et Juste parmi les nations.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Au revoir les enfants”

Fiche technique

Résumé

Lucien Bunel, en religion père Jacques, est né en 1900. Il devient prêtre puis religieux carme et fonde avant guerre un collège à Avon. Pendant l'occupation, il entre dans la résistance et cache des adultes et des enfants juifs. En 1944, il est arrêté et déporté d'abord à Sarrebrück puis à Mauthausen. Il se consacre jour et nuit aux autres prisonniers. Il meut d'épuisement en Autriche un mois après la libération du camp. Louis Malle, élève au collège d'Avon à l'époque (il a alors 12 ans), a été marqué par cette arrestation qu'il raconte dans son film Au revoir les enfants. Voici donc l'incroyable histoire du père Jacques, prêtre, déporté et Juste parmi les nations.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire