Votre compte

Autant en emporte le vent (vol.1)


1861, Géorgie. Scarlett O’Hara a seize ans. Elle a devant elle l’avenir radieux d’une riche héritière de Tara, une importante plantation de coton. Mais la guerre civile est sur le point de plonger dans le chaos le pays tout entier, et Scarlett a le coeur brisé : Ashley Wilkes vient d’en épouser une autre. Pour fuir son chagrin, elle va s’installer à Atlanta, impatiente de goûter à l’énergie d’une grande ville. Là, un certain Rhett Butler, à la réputation douteuse de contrebandier, commence à s’intéresser à Scarlett et son caractère rebelle. Un duel de séduction s’engage alors, et ils vivront ensemble les pires heures du siège d’Atlanta.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Version papier

13,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Autant en emporte le vent (vol.1)”

Fiche technique

Résumé

1861, Géorgie. Scarlett O’Hara a seize ans. Elle a devant elle l’avenir radieux d’une riche héritière de Tara, une importante plantation de coton. Mais la guerre civile est sur le point de plonger dans le chaos le pays tout entier, et Scarlett a le coeur brisé : Ashley Wilkes vient d’en épouser une autre. Pour fuir son chagrin, elle va s’installer à Atlanta, impatiente de goûter à l’énergie d’une grande ville. Là, un certain Rhett Butler, à la réputation douteuse de contrebandier, commence à s’intéresser à Scarlett et son caractère rebelle. Un duel de séduction s’engage alors, et ils vivront ensemble les pires heures du siège d’Atlanta.

Biographie de Margaret Mitchell

Margaret Mitchell (1900-1949) est née à Atlanta, Géorgie, dans une famille sudiste. Tout au long de son enfance, elle écrit des nouvelles et des pièces de théâtre. En 1922, elle commence à travailler pour l’Atlanta Journal. En 1926, quand elle se casse la cheville, elle se met à écrire un roman inspiré par l’histoire de ses ancêtres qui l’a profondément marquée : Autant en emporte le vent, couronné par le prix Pulitzer en 1937, sera traduit en plus de 27 langues, avec plus de 30 millions d’exemplaires vendus. Malgré son énorme succès, il reste la seule oeuvre de la romancière.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire