Votre compte

Babel Heureuse numéro 3


Revue poétique semestrielle dirigée par François Rannou et l’éditeur Gwen Catalá, Babel Heureuse se veut un carrefour des langues et des arts, du mouvant, écho de la parole dite.

Elle ambitionne de devenir une référence de la création poétique contemporaine, donnant voix aux jeunes pousses autant qu’aux incontournables, et ouverte sur le monde, aux traductions et créations bilingues. La revue paraît en édition papier, numérique enrichie et expérience web innovante.

Être en avant sur la parole en avant, faire entendre/voir/lire l’élémentaire, ce qui a l’opacité du réel, dans les langues et les arts.

La revue hors-vue, numéro 3, printemps 2018

Philippe Agostini • Anna Akhmatova • Raluca Belandry • Emmanuelle de Boysson • Léa Cassagnau • Jean-Yves Cotté • Emmanuelle Favier • Gaëlle Fernandez BRavo • Matthieu Gosztola • Justin Grimbol • Georges Guillain • Alexandra Guillot • André Markowicz • Françoise Morvan • Emmanuel Moses • Adèle Nègre • François Rannou • Freddy Rapin • Arnaud Robin •

Contributeurs, auteurs, traducteurs (dont auteurs traduits) & artistes :

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Version papier

32,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Babel Heureuse numéro 3”

Fiche technique

Résumé

Revue poétique semestrielle dirigée par François Rannou et l’éditeur Gwen Catalá, Babel Heureuse se veut un carrefour des langues et des arts, du mouvant, écho de la parole dite.

Elle ambitionne de devenir une référence de la création poétique contemporaine, donnant voix aux jeunes pousses autant qu’aux incontournables, et ouverte sur le monde, aux traductions et créations bilingues. La revue paraît en édition papier, numérique enrichie et expérience web innovante.

Être en avant sur la parole en avant, faire entendre/voir/lire l’élémentaire, ce qui a l’opacité du réel, dans les langues et les arts.

La revue hors-vue, numéro 3, printemps 2018

Philippe Agostini • Anna Akhmatova • Raluca Belandry • Emmanuelle de Boysson • Léa Cassagnau • Jean-Yves Cotté • Emmanuelle Favier • Gaëlle Fernandez BRavo • Matthieu Gosztola • Justin Grimbol • Georges Guillain • Alexandra Guillot • André Markowicz • Françoise Morvan • Emmanuel Moses • Adèle Nègre • François Rannou • Freddy Rapin • Arnaud Robin •

Contributeurs, auteurs, traducteurs (dont auteurs traduits) & artistes :

Biographie de Philippe Agostini

 <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:Verdana; panose-1:0 2 11 6 4 3 5 4 4 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"?????? Pro W3"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:16777216 0 117702657 0 131072 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:EN-US; mso-fareast-language:EN-US;} table.MsoNormalTable {mso-style-parent:""; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman";} p.Formatlibre, li.Formatlibre, div.Formatlibre {mso-style-name:"Format libre"; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Helvetica; color:black;} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} -->

Philippe Agostini est né en 1964, en Provence dit-il vaguement. Il a, depuis 1986, réalisé de nombreuses expositions mais se maintient plutôt à la marge, en toute discrétion, près du travail. Enseignant à l’iufm de Chaumont, il tient un blog (appeau vert) et poursuit avec un appétit phénoménal à travers peinture, dessin, gravure et autres bricolages sa recherche du voir. Ainsi peint-il «pour voir : pour y voir, et pour voir venir.»

 

«Les peintures ici retenues pourront, à n’en pas douter, pour ceux qui connaissait mes images précédentes, sembler plus confuses, plus dissonantes, plus abstraites peut-être. Je tiens à dire que j’en suis le premier étonné, mais que ainsi vont les choses. Pourtant à bien les considérer, elles n’expriment rien d’autre que la résurgence de traces plus ou moins anciennes qui, de temps à autres, ont ponctuées mon travail. Et puisqu’elles venaient de loin, avec insistance, disons alors que, cette fois, je les ai laissé venir.»

 

Pour un plus ample aperçu on se reportera au site http://etaton.com

Né le 19 janvier 1912 dans les Côtes-du-Nord, Armand Robin s'établit à Paris en 1934. Il fréquente les milieux de la revue Esprit et de La Nouvelle Revue Française et se lie d'amitié avec Jean Paulhan et Jules Supervielle. Il collabore au journal Le Libertaire et à la Fédération Anarchiste. Il meurt à Paris le 30 mars 1961.

Emmanuel Moses est écrivain. Il a reçu le Prix Méditerranée en 2018 pour son recueil Dieu est à l'arrêt du tram (Gallimard, 2017).

Emmanuelle de Boysson collabore à plusieurs journaux. Elle a publié récemment Georges Izard, avocat de la liberté, Le secret de ma mère, L’Amazone de la foi, Le Secret des couples qui durent (aux Presses de la Renaissance, J’ai lu), Femmes, les grands rendez-vous de votre vie (J’ai lu), et Les grandes bourgeoises, chez J-C Lattès ( près de 15 000 exemplaires vendus).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire