Votre compte

Bazooka


Il y a 30 ans, mai 1958. De Gaulle revient au pouvoir. Dans l’ombre s’agite un nébuleux groupe activiste. Dès 1957, ils veulent voir le général Cogny, gaullien fidèle, régner à Alger d’où ils comptent bousculer un gouvernement faible et une IVe République à l’agonie. Mais, sur place, Salan fait obstacle. Il incarne le général républicain Vieille-École. On le surnomme « le Mandarin », souvenir de ses campagnes d’Extrême-Orient. Franc-maçon, on le soupçonne d’influences occultes : « Qu’on le liquide, décident ses ennemis, sinon il cisaillera le retour du Général ! » Qui se chargera de la mission ? Une bande : le docteur Kovacs, ex-Hongrois, mystique ; sa femme, pasionaria qui lit dans les astres et… Philippe Castille. C’est lui qui appuiera sur la gâchette du bazooka Très boy-scout, ex-officier, ancien para. Sang, prison, barricades vont jalonner ce récit historique. On y verra l’OAS, à pleins feux, jusqu’à « la nuit bleue » du plastic qui, en 1962, traumatise Paris. Condamné par De Gaulle en 1958, amnistié au seuil de mai 1968, Philippe Castille n’avait jamais parlé. C’est à Bob Maloubier qu’il s’est confié. Pourquoi ? Parce qu’à la création du 11e Choc de la DGSE, ils ont tâté ensemble plastic et bazooka… Il subsisterait aujourd’hui un rapport secret, prouvant sans conteste un complot…

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

14,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Bazooka”

Fiche technique

Résumé

Il y a 30 ans, mai 1958. De Gaulle revient au pouvoir. Dans l’ombre s’agite un nébuleux groupe activiste. Dès 1957, ils veulent voir le général Cogny, gaullien fidèle, régner à Alger d’où ils comptent bousculer un gouvernement faible et une IVe République à l’agonie. Mais, sur place, Salan fait obstacle. Il incarne le général républicain Vieille-École. On le surnomme « le Mandarin », souvenir de ses campagnes d’Extrême-Orient. Franc-maçon, on le soupçonne d’influences occultes : « Qu’on le liquide, décident ses ennemis, sinon il cisaillera le retour du Général ! » Qui se chargera de la mission ? Une bande : le docteur Kovacs, ex-Hongrois, mystique ; sa femme, pasionaria qui lit dans les astres et… Philippe Castille. C’est lui qui appuiera sur la gâchette du bazooka Très boy-scout, ex-officier, ancien para. Sang, prison, barricades vont jalonner ce récit historique. On y verra l’OAS, à pleins feux, jusqu’à « la nuit bleue » du plastic qui, en 1962, traumatise Paris. Condamné par De Gaulle en 1958, amnistié au seuil de mai 1968, Philippe Castille n’avait jamais parlé. C’est à Bob Maloubier qu’il s’est confié. Pourquoi ? Parce qu’à la création du 11e Choc de la DGSE, ils ont tâté ensemble plastic et bazooka… Il subsisterait aujourd’hui un rapport secret, prouvant sans conteste un complot…

Biographie de Bob Maloubier

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire