Votre compte

Bérézina - tome 3 - La neige

Ivan Gil (illustrator)


L'hiver polaire s'est abattu sur les plaines russes, emportant avec lui les forces des soldats de Napoléon Bonaparte. Contrainte de se retirer toujours plus loin afin d'échapper aux impitoyables cosaques lancés à ses trousses, la glorieuse armée française n'est plus qu'une longue file de morts en sursis ; et dans cette fuite éperdue pour sauvegarder le peu qui demeure, apparaît bientôt le fleuve glacé qui donna son nom à cet épisode symbolique de la campagne de Russie : la Bérézina.
9,99 €
?

Version papier

15,95 €

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Bérézina - tome 3 - La neige”

Fiche technique

  • Auteur : Richaud
  • illustré par : Ivan Gil
  • Éditeur : Dupuis
  • Collection : Dupuis "Grand Public"
  • Date de parution : 02/03/18
  • EAN : 9791034732746
  • Format : Epub fixed layout
  • Nombre de pages: 78
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

L'hiver polaire s'est abattu sur les plaines russes, emportant avec lui les forces des soldats de Napoléon Bonaparte. Contrainte de se retirer toujours plus loin afin d'échapper aux impitoyables cosaques lancés à ses trousses, la glorieuse armée française n'est plus qu'une longue file de morts en sursis ; et dans cette fuite éperdue pour sauvegarder le peu qui demeure, apparaît bientôt le fleuve glacé qui donna son nom à cet épisode symbolique de la campagne de Russie : la Bérézina.

Biographie de Richaud

Ce n'est pas la première fois que le nom de Frédéric Richaud, romancier et essayiste né en 1966 dans le Vaucluse, figure sur la couverture d'un album de bande dessinée : il a en effet co-écrit avec Makyo la série "Le Maître de peinture" (dessin de Michel Faure, Glénat), adapté son propre roman "La Ménagerie de Versailles" sous le titre "Le Peuple des endormis" pour le dessinateur Didier Tronchet (Dupuis) et a publié "La Prison aux éditions Glénat" (dessin de Sicomoro). Parallèlement à ces incursions dans le monde des bulles, Frédéric Richaud poursuit une fructueuse carrière d'homme de lettres, entamée à la fin des années 90. Il publie alors plusieurs biographies consacrées aux écrivains Luc Dietrich, René Daumal ou encore Boris Vian et collabore régulièrement avec de nombreux magazines (Le Figaro, Le Nouvel Observateur, L'Echo des Savanes...) Mais c'est avec des ouvrages de fiction que Frédéric Richaud se fait remarquer par la suite : citons "Monsieur le jardinier", "La Passe au diable", "Jean-Jacques", tous publiés chez Grasset et traduits dans de nombreux pays.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire