Votre compte

Blanche et Marie

Lena Grumbach (translator)

Catherine Marcus (translator)


Utilisant des écrits de Blanche Wittman, favorite du Docteur Charcot puis assistante de Marie Curie, Per Olov Enquist une nouvelle fois s'interroge sur la force de l'amour confronté à la monstruosité et à la mort.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

11,16 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Blanche et Marie”

Fiche technique

Résumé

Utilisant des écrits de Blanche Wittman, favorite du Docteur Charcot puis assistante de Marie Curie, Per Olov Enquist une nouvelle fois s'interroge sur la force de l'amour confronté à la monstruosité et à la mort.

Biographie de Per-Olov Enquist

Per Olov Enquist est né en 1934 à Hjoggböle. Son père meurt lorsqu’il est encore enfant. Il est élevé par sa mère au sein d’une famille où la religion luthérienne dicte des principes d’éducation très stricts. Il entame des études de philosophie, tout en devenant champion de saut en hauteur. De 1955 à 1964, il étudie à l’Université d’Uppsala et consacre sa thèse aux romans policiers de Thornsten Johnsson. Il publie son premier roman, L’œil de cristal, en 1961. Très vite, le roman documentaire devient sa forme de prédilection, il allie expériences vécues, souvenirs et témoignages. Il écrit aussi bien sur l’enfermement, le rapport père-fils ou le sport. En 1968, il publie L’extradition des Baltes qui raconte la déportation d’un groupe de soldats pendant la Seconde Guerre mondiale. Il utilise alors des articles de presse, des interviews, des lettres et va jusqu’à expérimenter une grève de la faim pour mieux comprendre les conditions de vie de ses personnages. A partir de 1975, Per Olov Enquist explore d’autres formes littéraires. Il publie sa première pièce de théâtre consacrée à August Strindberg, La nuit des Tribades et Chez nous en 1977 pour le Royal Dramatic Theater de Stockholm. Sous des formes étonnamment variées, le thème récurrent de toute l’œuvre de Per Olov Enquist est celui du déclin catastrophique après une ascension et une période de gloire. Il s’engage dans le journalisme politique et s’oppose notamment en 1989 à l’Union Européenne pensant que l’entrée de la Suède dans l’Europe entraverait son indépendance dans la mesure où sa voix serait minoritaire. Per Olov Enquist compte parmi les plus grands auteurs de la littérature scandinave contemporaine. Ses pièces ont été jouées sur les plus grandes scènes internationales, dont Broadway. Son œuvre est traduite dans le monde entier.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire