Votre compte

C'était la PJ


Ce livre explore un monde disparu, celui des grands voyous que pourchassaient des flics d’un autre temps, dont les survivants ont accepté d’ouvrir leur mémoire et leurs tiroirs. Une police vintage en pattes d’eph’ et Beretta 15 coups à la ceinture. Une police tenue par de «  grands flics  » qui n’hésitaient pas à vendre leurs succès aux médias, le tout sous l’œil bienveillant de juges d’instruction «  toniques  », motivés pour lutter contre le banditisme.
Sur le terrain, les inspecteurs avaient les mains libres. Peu importait la manière, pourvu qu’on ait le résultat  ! C’est cette époque haute en couleurs que raconte ce livre  : trois décennies qui s’étalent de la fin de la guerre d’Algérie aux années 1990. Un temps où la drogue n’était pas consommée de façon industrielle, où les voyous enlevaient les P-DG, où les flics rêvaient d’arrêter les braqueurs en flagrant délit.
Plonger dans l’histoire de la police judiciaire et de ses méthodes d’investigation, à la fois artisanales et aux limites de la loi, c’est comprendre les impasses auxquelles elle est confrontée aujourd’hui.
Bienvenue au 127, rue du Faubourg-Saint-Honoré, siège légendaire des offices centraux de la PJ et laboratoire de la police moderne.
 

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

20,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “C'était la PJ”

Fiche technique

  • Auteur : Frédéric Ploquin
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Documents
  • Date de parution : 25/09/19
  • EAN : 9782213688107
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 368
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Ce livre explore un monde disparu, celui des grands voyous que pourchassaient des flics d’un autre temps, dont les survivants ont accepté d’ouvrir leur mémoire et leurs tiroirs. Une police vintage en pattes d’eph’ et Beretta 15 coups à la ceinture. Une police tenue par de «  grands flics  » qui n’hésitaient pas à vendre leurs succès aux médias, le tout sous l’œil bienveillant de juges d’instruction «  toniques  », motivés pour lutter contre le banditisme.
Sur le terrain, les inspecteurs avaient les mains libres. Peu importait la manière, pourvu qu’on ait le résultat  ! C’est cette époque haute en couleurs que raconte ce livre  : trois décennies qui s’étalent de la fin de la guerre d’Algérie aux années 1990. Un temps où la drogue n’était pas consommée de façon industrielle, où les voyous enlevaient les P-DG, où les flics rêvaient d’arrêter les braqueurs en flagrant délit.
Plonger dans l’histoire de la police judiciaire et de ses méthodes d’investigation, à la fois artisanales et aux limites de la loi, c’est comprendre les impasses auxquelles elle est confrontée aujourd’hui.
Bienvenue au 127, rue du Faubourg-Saint-Honoré, siège légendaire des offices centraux de la PJ et laboratoire de la police moderne.
 

Biographie de Frédéric Ploquin

Frédéric Ploquin est grand reporter à Marianne. Il est l'auteur avec Jacques Derogy de Ils ont tué Ben Barka mais aussi d'Une affaire sous François Mitterrand (2001), de Trafic de drogue, trafic d'Etat, de Carnets intimes de la DST, (2002 et 2003, cosignés avec Eric Merlen), de La Colonie du Docteur Schaefer, cosigné avec Maria Poblete. Voici le troisième tome de la série Parrains et Caïds, inauguré en 2005 avec succès avec Parrains et Caïds, la France du grand banditisme dans l'oeil de la PJ puis Ils se sont fait la belle ( 2007).Photo : Copyright John Foley / Opale

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire