Votre compte

Capitaine Albator - Dimension Voyage - Tome 10


La Terre est dirigée par des politiciens corrompus. L'humanité semble avoir baissé les bras, perdu tout courage et ambition. Alors que la menace sylvidre approche, un seul homme semble prêt à se battre. Son nom : le Capitaine Albator !
4,99 €
?

Version papier

7,45 €

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Capitaine Albator - Dimension Voyage - Tome 10”

Fiche technique

Résumé

La Terre est dirigée par des politiciens corrompus. L'humanité semble avoir baissé les bras, perdu tout courage et ambition. Alors que la menace sylvidre approche, un seul homme semble prêt à se battre. Son nom : le Capitaine Albator !

Biographie de Leiji Matsumoto

Leiji Matsumoto, un des derniers grands maîtres du manga Akira Matsumoto, de son vrai nom, est né en 1938 dans la ville de Kitakûshû dans le département de Fukuoku au Japon. Alors qu'il n'a encore que 16 ans, il envoie des planches d'un manga intitulé "Mitsubachi no Bôken" (les aventures de l'abeille) au magazine Manga Shonen. Ce magazine jusqu'alors spécialisé dans les histoires courtes de 4 cases sur une page (yon koma manga, en japonais) désirait se diversifier et recrutait des auteurs dessinant des histoires longues. C'est par ce biais qu'il est sélectionné pour le premier concours des jeunes auteurs et qu'il en ressort lauréat. Ainsi commence sa carrière. Parallèlement, il réalise un fanzine de manga, Kyûshû manga-ten, en compagnie d'auteur tel que Kenichirô Takai. Les spécialistes voient rapidement en lui un des premiers auteurs influencés par le style d'Osamu Tezuka. On raconte que ce dernier, se rendant compte qu'il ne parviendrait pas à terminer les planches qu'il devait rendre pour un magazine, se serait rendu à Kyûshû pour demander l'aide du jeune Matsumoto.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire