Votre compte

Carlito


La dernière volonté de Maddy : mourir les pieds chaussés des Carlito d'Aurel...

« ...tu veux vraiment les porter, il est inutile de te contrarier mon amour, je te chausse de mes Carlito, c'est avec elles que tu veux partir, avec moi en quelque sorte, tu n'as jamais craint le ridicule, tes petits pieds sont perdus dedans, ça ne fait rien, tu es têtue, tu veux partir avec, ta bouche est muette, tes yeux supplient,... »

Max Obione nous décrit avec beaucoup de sensibilité les derniers moments d’un couple de danseurs vedette au terme de leurs vies.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Carlito”

Fiche technique

  • Auteur : Max Obione
  • Éditeur : SKA
  • Collection : Noire Sœur
  • Date de parution : 26/06/13
  • EAN : 9791023402261
  • Format : Multi-format
  • Protection : NC

Résumé

La dernière volonté de Maddy : mourir les pieds chaussés des Carlito d'Aurel...

« ...tu veux vraiment les porter, il est inutile de te contrarier mon amour, je te chausse de mes Carlito, c'est avec elles que tu veux partir, avec moi en quelque sorte, tu n'as jamais craint le ridicule, tes petits pieds sont perdus dedans, ça ne fait rien, tu es têtue, tu veux partir avec, ta bouche est muette, tes yeux supplient,... »

Max Obione nous décrit avec beaucoup de sensibilité les derniers moments d’un couple de danseurs vedette au terme de leurs vies.

Biographie de Max Obione

Max Obione s’est emparé du noir sur le tard afin de donner libre cours à son tempérament libertaire. Dans ses polars et ses nouvelles, ce jeune auteur tardif revisite les archétypes du genre. Son dernier roman Scarelife, nominé au Trophée 813 en 2010, est d’une noirceur totale. L’ironie du short, recueil de nouvelles publié en 2011, préfacé par Jean-Bernard Pouy, distille un humour noir, féroce et tendre à la fois, servi par une écriture canaille. Dernière publication : Gun, dans la collection Petit Noir.  Ayant cédé la coopérative d’édition Krakoen qu’il avait fondée, c’est désormais un franc-tireur des lettres qui, se reposant du noir un temps, met du rose à sa palette. Sur le chemin de la littérature érotique, il commence à semer de des cailloux libertins. Mais le noir demeure sa couleur de prédilection.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire