Votre compte

Cendres et or


« C’est la vie. On n’y peut rien... » Combien de fois Juliette avait-elle entendu répéter cela ? Au bureau, par ses camarades, derrière leurs machines à écrire ; à la maison, par ses parents, toujours prêts à la trouver trop évaporée ; elle-même certains soirs de découragement... Et pourtant, quand on a vingt ans, on ne tord pas si facilement le cou à la chance, à l’espoir, à l’espoir de vivre une grande aventure. A-t-on idée d’inventer des ballets et de rêver danse, chaussons, musique, applaudissements lorsqu’on est une raisonnable petite dactylo ? C’est que Juliette n’est pas raisonnable. Elle a des rêves audacieux, et la fortune sourit parfois aux audacieux. La fortune, elle. a peut-être ce visage : celui d’Étienne Forgeat. Il est beau, il n’est pas vieux, il est riche... Ne croit-on pas rêver ? L’histoire de Juliette vous dira si la réalité ressemble vraiment aux rêves, et ce qui se passe lorsque le rideau tombe sur les belles histoires : « ils vécurent heureux... ». Ce roman a les couleurs de la vie ; tour à tour tendre, triste, exalté, joyeux. Il ressemble à ces films italiens que nous aimons depuis dix ans. Toutes celles qui partent pour l’amour les mains vides se reconnaîtront en Juliette, aimeront Juliette.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Cendres et or”

Fiche technique

Résumé

« C’est la vie. On n’y peut rien... » Combien de fois Juliette avait-elle entendu répéter cela ? Au bureau, par ses camarades, derrière leurs machines à écrire ; à la maison, par ses parents, toujours prêts à la trouver trop évaporée ; elle-même certains soirs de découragement... Et pourtant, quand on a vingt ans, on ne tord pas si facilement le cou à la chance, à l’espoir, à l’espoir de vivre une grande aventure. A-t-on idée d’inventer des ballets et de rêver danse, chaussons, musique, applaudissements lorsqu’on est une raisonnable petite dactylo ? C’est que Juliette n’est pas raisonnable. Elle a des rêves audacieux, et la fortune sourit parfois aux audacieux. La fortune, elle. a peut-être ce visage : celui d’Étienne Forgeat. Il est beau, il n’est pas vieux, il est riche... Ne croit-on pas rêver ? L’histoire de Juliette vous dira si la réalité ressemble vraiment aux rêves, et ce qui se passe lorsque le rideau tombe sur les belles histoires : « ils vécurent heureux... ». Ce roman a les couleurs de la vie ; tour à tour tendre, triste, exalté, joyeux. Il ressemble à ces films italiens que nous aimons depuis dix ans. Toutes celles qui partent pour l’amour les mains vides se reconnaîtront en Juliette, aimeront Juliette.

Biographie de Christiane Rochefort

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire