Votre compte

Cent sonnets

Peter Gna (illustrator)

Noël Arnaud (preface_by)


Cent infâmes sonnets. C’est ainsi que devait s’appeler ce recueil à l’origine. Il comporte en réalité cent douze sonnets, rédigés au début des années 1940 par le jeune Boris Vian. Infâmes, ces poèmes ne le sont pas vraiment… sauf à considérer que les pieds de nez à la poésie, les alexandrins à treize syllabes et les calembours relèvent du sacrilège ! La poésie joyeuse de Boris Vian s’empare de toutes les thématiques chères à l’auteur – le cinéma, le jazz, les surprises-parties, l’anticléricalisme… – avec la même fantaisie langagière, le même humour où point parfois un brin de mélancolie. On y retrouve, en germe, le parolier de génie que deviendra Boris Vian. Dans le manuscrit autographe des Cent Sonnets conservé à la BnF figurent des illustrations réalisées à l’époque par Peter Gna, le beau-frère de Boris Vian. Cette édition présente pour la première fois au public le texte avec ces dessins burlesques qui l’ont toujours accompagné dans le plus grand des secrets.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

23,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Cent sonnets”

Fiche technique

Résumé

Cent infâmes sonnets. C’est ainsi que devait s’appeler ce recueil à l’origine. Il comporte en réalité cent douze sonnets, rédigés au début des années 1940 par le jeune Boris Vian. Infâmes, ces poèmes ne le sont pas vraiment… sauf à considérer que les pieds de nez à la poésie, les alexandrins à treize syllabes et les calembours relèvent du sacrilège ! La poésie joyeuse de Boris Vian s’empare de toutes les thématiques chères à l’auteur – le cinéma, le jazz, les surprises-parties, l’anticléricalisme… – avec la même fantaisie langagière, le même humour où point parfois un brin de mélancolie. On y retrouve, en germe, le parolier de génie que deviendra Boris Vian. Dans le manuscrit autographe des Cent Sonnets conservé à la BnF figurent des illustrations réalisées à l’époque par Peter Gna, le beau-frère de Boris Vian. Cette édition présente pour la première fois au public le texte avec ces dessins burlesques qui l’ont toujours accompagné dans le plus grand des secrets.

Biographie de Boris Vian

Boris Vian (1920-1959) est un artiste complet : poète, parolier, chanteur, dramaturge, musicien de jazz (trompettiste). Il est aussi l'auteur d'une œuvre romanesque importante dont L'Écume des jours, L'Arrache-cœur, L'Automne à Pékin ou encore Les morts ont tous la même peau.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire