Votre compte

Chacune blesse, la dernière tue


Un scénariste revoit sa vie par séquences. Une invisible main pousse l'aiguille de son horloge intérieure. Elle pointe les femmes aimées, quittées ; les heures enfuies. Chaque pointe blesse, la dernière tue.


Alors qu'il travaille sur un film, Alter Rachkess refait le montage des heures de sa vie. Il les revoit comme les revoient, dit-on, ceux qui meurent. Au fil des lumières, des prénoms, il retrouve les femmes aimées, leurs yeux, surtout.
Alter affronte aussi son frère si proche et si lointain, comme on se bat avec une ombre.
Son histoire s'inscrit dans le destin des Juifs d'Europe : les grands-parents sont venus de Lituanie en France, le père se réfugie dans les Alpes durant l'Occupation. Tous entretiennent un rapport complexe avec Israël.
Pour Alter, la vie devient un meurtre sans mobile apparent. Il en cherche la clé. Il s'interroge, entre Paris, Tel Aviv, Jérusalem, New York, Vilnius, le plateau du Golan ou les canyons du Colorado. Malgré les violences d'un siècle assassin il n'aspire qu'au silence, à l'absence, à la poésie.
" Nous sommes de partout et de nulle part ", écrivait déjà son grand père un soir de lune en avril 1944. " Toutes les heures blessent, la dernière tue ", lit-on sur une porte d'église criblée d'éclats d'obus. Mais Alter poursuit son puzzle, en quête de la pièce manquante sur le rythme implacable et menaçant d'un compte à rebours, d'un révolver qu'on arme, d'une mine qu'on amorce.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

9,10 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Chacune blesse, la dernière tue”

Fiche technique

  • Auteur : Anne Rabinovitch
  • Éditeur : Alma Editeur
  • Date de parution : 13/09/12
  • EAN : 9782362790478
  • Format : ePub
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Un scénariste revoit sa vie par séquences. Une invisible main pousse l'aiguille de son horloge intérieure. Elle pointe les femmes aimées, quittées ; les heures enfuies. Chaque pointe blesse, la dernière tue.


Alors qu'il travaille sur un film, Alter Rachkess refait le montage des heures de sa vie. Il les revoit comme les revoient, dit-on, ceux qui meurent. Au fil des lumières, des prénoms, il retrouve les femmes aimées, leurs yeux, surtout.
Alter affronte aussi son frère si proche et si lointain, comme on se bat avec une ombre.
Son histoire s'inscrit dans le destin des Juifs d'Europe : les grands-parents sont venus de Lituanie en France, le père se réfugie dans les Alpes durant l'Occupation. Tous entretiennent un rapport complexe avec Israël.
Pour Alter, la vie devient un meurtre sans mobile apparent. Il en cherche la clé. Il s'interroge, entre Paris, Tel Aviv, Jérusalem, New York, Vilnius, le plateau du Golan ou les canyons du Colorado. Malgré les violences d'un siècle assassin il n'aspire qu'au silence, à l'absence, à la poésie.
" Nous sommes de partout et de nulle part ", écrivait déjà son grand père un soir de lune en avril 1944. " Toutes les heures blessent, la dernière tue ", lit-on sur une porte d'église criblée d'éclats d'obus. Mais Alter poursuit son puzzle, en quête de la pièce manquante sur le rythme implacable et menaçant d'un compte à rebours, d'un révolver qu'on arme, d'une mine qu'on amorce.

Biographie d’Anne Rabinovitch

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire