Votre compte

Changer le monde, changer sa vie


Cet ouvrage va profondément modifier notre regard sur les années 68 : nous n’y rencontrons pas de têtes d’affiche, mais les militants ordinaires des syndicats ouvriers, de l'extrême gauche et du mouvement féministe ; il n’est pas centré sur Paris mais sur cinq métropoles régionales : Marseille, Lyon, Nantes, Rennes et Lille ; et il embrasse les années 68, la période 1966-1983, délaissée par les historiens et les sociologues. Cinquante ans après l’événement mai 1968, que sont les militants devenus ? Quatre années de recherches par un collectif d'une trentaine de chercheurs qui viennent substituer au discours convenu sur les soixante-huitards parisiens un portrait de groupe vivant, concret et surprenant.

Ce livre est classé dans les catégories :

20,99 €
?

Version papier

28,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Changer le monde, changer sa vie”

Fiche technique

Résumé

Cet ouvrage va profondément modifier notre regard sur les années 68 : nous n’y rencontrons pas de têtes d’affiche, mais les militants ordinaires des syndicats ouvriers, de l'extrême gauche et du mouvement féministe ; il n’est pas centré sur Paris mais sur cinq métropoles régionales : Marseille, Lyon, Nantes, Rennes et Lille ; et il embrasse les années 68, la période 1966-1983, délaissée par les historiens et les sociologues. Cinquante ans après l’événement mai 1968, que sont les militants devenus ? Quatre années de recherches par un collectif d'une trentaine de chercheurs qui viennent substituer au discours convenu sur les soixante-huitards parisiens un portrait de groupe vivant, concret et surprenant.

Biographie d’Olivier Fillieule

Maître de conférences de science politique à l’université Lumière Lyon-2. Enseignante-chercheuse au laboratoire "Triangle" (UMR5206) - Action, discours, pensée politique et économique - rattaché à l'ENS de Lyon. Doctorante en sociologie politique à l’université Paris 8 et à l’université de Lausanne, spécialisée dans la sociologie et l'histoire du féminisme.  Isabelle SOMMIER a été directrice du Centre de recherches politiques de la Sorbonne (octobre 2002 à décembre 2009). Elle est professeure de sociologie dans le département de science politique. 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire