Votre compte

Chemin faisant


Internationalement reconnu pour ses travaux sur la religion et la société grecques antiques, Pierre Brulé ne cesse de déconstruire le « miracle grec » en s'intéressant tout d'abord à ses marges, ses fractures, ses ombres. Les études rassemblées dans cet ouvrage s'inscrivent dans cette perspective en proposant de nouvelles approches, essentiellement dans trois domaines : l'histoire des femmes, l'histoire religieuse et l'histoire du corps. Ces trois domaines bien évidemment se recoupent, et l'analyse de la participation des femmes aux rituels et aux fêtes religieuses grecques, que ce soit à Athènes, à Olympie, à Delphes, ou bien encore dans les Lois de Platon, est complétée par l'étude d'associations, de magistrats, de l'usage du fouet... qui sont autant de manières de mettre en lumière comment les cités intégraient et contrôlaient leurs membres, quels que soient leur genre, leur identité, leur statut, n'hésitant pas à recourir à la violence s'il le fallait. De même, les réflexions proposées sur la médecine, les vêtements, les offrandes sacrificielles et le polythéisme, à partir de la prise en compte de mythes, de représentations, des noms des dieux, permettent de nouveau de modifier le regard porté sur le monde antique, en accordant bien souvent une place toute particulière au féminin. Ce refus des idées convenues, ce souci de donner la parole à ceux que les sources ont généralement laissé dans l'ombre, cette attention portée tout autant aux faits les plus concrets qu'à l'imaginaire, témoignent ainsi du renouvellement actuel de l'histoire de l'Antiquité, dont Pierre Brulé est, Chemin faisant, l'un des acteurs importants.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

20,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Chemin faisant”

Fiche technique

Résumé

Internationalement reconnu pour ses travaux sur la religion et la société grecques antiques, Pierre Brulé ne cesse de déconstruire le « miracle grec » en s'intéressant tout d'abord à ses marges, ses fractures, ses ombres. Les études rassemblées dans cet ouvrage s'inscrivent dans cette perspective en proposant de nouvelles approches, essentiellement dans trois domaines : l'histoire des femmes, l'histoire religieuse et l'histoire du corps. Ces trois domaines bien évidemment se recoupent, et l'analyse de la participation des femmes aux rituels et aux fêtes religieuses grecques, que ce soit à Athènes, à Olympie, à Delphes, ou bien encore dans les Lois de Platon, est complétée par l'étude d'associations, de magistrats, de l'usage du fouet... qui sont autant de manières de mettre en lumière comment les cités intégraient et contrôlaient leurs membres, quels que soient leur genre, leur identité, leur statut, n'hésitant pas à recourir à la violence s'il le fallait. De même, les réflexions proposées sur la médecine, les vêtements, les offrandes sacrificielles et le polythéisme, à partir de la prise en compte de mythes, de représentations, des noms des dieux, permettent de nouveau de modifier le regard porté sur le monde antique, en accordant bien souvent une place toute particulière au féminin. Ce refus des idées convenues, ce souci de donner la parole à ceux que les sources ont généralement laissé dans l'ombre, cette attention portée tout autant aux faits les plus concrets qu'à l'imaginaire, témoignent ainsi du renouvellement actuel de l'histoire de l'Antiquité, dont Pierre Brulé est, Chemin faisant, l'un des acteurs importants.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire