Votre compte

Chroniques d'une société liquide


«  Je commence une chronique. Cela m’est déjà arrivé quelques fois et j’ai toujours eu la force de m’arrêter au cours de la première année. Le rendez-vous hebdomadaire corrode. Cette fois je m’arrêterai peut-être avant, je fais seulement un essai.  »
Avec ces mots, Umberto Eco inaugure en 1985 sa chronique, «  La Bustina di Minerva  », qu’il tiendra dans le journal L’Espresso pendant plus de 30 ans, jusqu’à la veille de sa disparition. De ce rendez-vous hebdomadaire, Chroniques d’une société liquide rassemble quelques-uns des textes publiés entre 2000 et 2015. Umberto Eco y livre sa vision du monde à travers de brèves réflexions empreintes d’humour, d’érudition et d’une rare acuité. Empruntant au sociologue Zygmunt Bauman le concept de «  société liquide  », il interroge le monde contemporain et en dessine avec malice et ironie les visages les plus familiers  : les mascarades des politiques, l’obsession de visibilité que nous semblons tous (ou presque) partager, la vie en symbiose que nous entretenons avec nos téléphones portables, la mauvaise éducation, et bien d’autres encore…
Cette anthologie préparée par l’auteur et publiée de manière posthume témoigne, une fois encore, de la justesse du regard qu’Umberto Eco portait sur notre époque et confirme son talent de visionnaire amusé.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Chroniques d'une société liquide”

Fiche technique

Résumé

«  Je commence une chronique. Cela m’est déjà arrivé quelques fois et j’ai toujours eu la force de m’arrêter au cours de la première année. Le rendez-vous hebdomadaire corrode. Cette fois je m’arrêterai peut-être avant, je fais seulement un essai.  »
Avec ces mots, Umberto Eco inaugure en 1985 sa chronique, «  La Bustina di Minerva  », qu’il tiendra dans le journal L’Espresso pendant plus de 30 ans, jusqu’à la veille de sa disparition. De ce rendez-vous hebdomadaire, Chroniques d’une société liquide rassemble quelques-uns des textes publiés entre 2000 et 2015. Umberto Eco y livre sa vision du monde à travers de brèves réflexions empreintes d’humour, d’érudition et d’une rare acuité. Empruntant au sociologue Zygmunt Bauman le concept de «  société liquide  », il interroge le monde contemporain et en dessine avec malice et ironie les visages les plus familiers  : les mascarades des politiques, l’obsession de visibilité que nous semblons tous (ou presque) partager, la vie en symbiose que nous entretenons avec nos téléphones portables, la mauvaise éducation, et bien d’autres encore…
Cette anthologie préparée par l’auteur et publiée de manière posthume témoigne, une fois encore, de la justesse du regard qu’Umberto Eco portait sur notre époque et confirme son talent de visionnaire amusé.

Biographie d’Umberto Eco

Umberto Eco est né en 1932 et décédé en 2016. Professeur, sémiologue, romancier et essayiste de réputation mondiale, il est notamment l'auteur de Le Nom de la rose, Le Pendule de Foucault, Le Cimetière de Prague.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire