Votre compte

Combattant de l'espérance


Fils d’immigrés slovènes réfugiés en Argentine à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’enfance du père Pedro Opeka est marquée par une certitude, celle d’être appelée à autre chose que de fonder une famille, mais aussi pour deux passions : le Christ et le football.
Le 20 Août 1968, devenu lazariste, il quitte l’Argentine pour Madagascar. Trente-sept ans après, il y vit toujours. Après avoir partagé la misère absolue avec « les peuples de la décharge » condamnés à vivre dans les poubelles de la ville, il fonde l’association Akamasoa. Aujourd’hui, plus de 20 000 personnes (dont 60% d’enfants) vivent dans des villages construits de leurs propres mains ; elles ont retrouvé là le sens de la dignité et de la responsabilité, elles sont sorties de la misère pour devenir les acteurs de leur propre développement. Ces villages, bien entendu, respectent les principes chrétiens mais intègrent aussi les règles fondamentales de toute vie en société : du travail au sport, de l’éducation au plaisir.
Sans cesse, le père Pedro s’érige, loin de toute langue de bois, contre la corruption des élites, l’aveuglement des institutions financières, la folie des hommes… par amour pour ceux qu’on laisse vivre sans avenir. Une autobiographie d’une rare énergie.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

10,06 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Combattant de l'espérance”

Fiche technique

Résumé

Fils d’immigrés slovènes réfugiés en Argentine à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’enfance du père Pedro Opeka est marquée par une certitude, celle d’être appelée à autre chose que de fonder une famille, mais aussi pour deux passions : le Christ et le football.
Le 20 Août 1968, devenu lazariste, il quitte l’Argentine pour Madagascar. Trente-sept ans après, il y vit toujours. Après avoir partagé la misère absolue avec « les peuples de la décharge » condamnés à vivre dans les poubelles de la ville, il fonde l’association Akamasoa. Aujourd’hui, plus de 20 000 personnes (dont 60% d’enfants) vivent dans des villages construits de leurs propres mains ; elles ont retrouvé là le sens de la dignité et de la responsabilité, elles sont sorties de la misère pour devenir les acteurs de leur propre développement. Ces villages, bien entendu, respectent les principes chrétiens mais intègrent aussi les règles fondamentales de toute vie en société : du travail au sport, de l’éducation au plaisir.
Sans cesse, le père Pedro s’érige, loin de toute langue de bois, contre la corruption des élites, l’aveuglement des institutions financières, la folie des hommes… par amour pour ceux qu’on laisse vivre sans avenir. Une autobiographie d’une rare énergie.

Biographie de Père Pedro

Le père Pedro Pablo Opeka est né en 1948 dans la banlieue de Buenos Aires de parents slovènes. A 15 ans, il décide de devenir prêtre. Lazariste, il crée à Madagascar, Akamasoa, qui vient en aide aux plus démunis de l’île.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire