Votre compte

Commando Musik


Dès leur accession au pouvoir, les nazis ont développé une politique culturelle agressive, qui se poursuivit par des saisies et des pillages en France et dans tous les territoires occupés. L’organisation Rosenberg (ERR) fut notamment créée en 1940 dans le but d’éliminer la vie culturelle juive dans toute l’Europe, à travers la confiscation des œuvres d’art et des bibliothèques.

C’est dans ce cadre qu’une cellule consacrée à la musique a vu le jour, le Sonderstab Musik (commando « musique »), composée d’éminents musicologues allemands, chargés de localiser des instruments, des partitions, des manuscrits.

Dans cet ouvrage, qui a nécessité plus de dix ans de recherches, Willem de Vries révèle pour la première fois l’organisation de ce commando qui, entre 1940 et 1944, fit « transférer » vers l’Allemagne plusieurs centaines de milliers d’ouvrages et plusieurs dizaines de milliers d’instruments et de partitions.

Le compositeur Darius Milhaud, les pianistes Wanda Landowska et Artur Rubinstein, le critique musical Arno Poldès, le violoncelliste Gregor Piatigorsky furent parmi les victimes de ces spoliations massives, dont les acteurs, le fonctionnement et l’ampleur sont enfin mis au jour.

Né à Amsterdam en 1939, Willem de Vries est docteur en musicologie. C’est au cours de la rédaction de sa thèse sur « Darius Milhaud et le jazz », entre 1984 et 1991, qu’il a découvert l’existence du commando « musique », auquel il consacra ensuite ses recherches.

16,99 €
Sortie prévue le 24/10/19. ?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Commando Musik”

Fiche technique

Résumé

Dès leur accession au pouvoir, les nazis ont développé une politique culturelle agressive, qui se poursuivit par des saisies et des pillages en France et dans tous les territoires occupés. L’organisation Rosenberg (ERR) fut notamment créée en 1940 dans le but d’éliminer la vie culturelle juive dans toute l’Europe, à travers la confiscation des œuvres d’art et des bibliothèques.

C’est dans ce cadre qu’une cellule consacrée à la musique a vu le jour, le Sonderstab Musik (commando « musique »), composée d’éminents musicologues allemands, chargés de localiser des instruments, des partitions, des manuscrits.

Dans cet ouvrage, qui a nécessité plus de dix ans de recherches, Willem de Vries révèle pour la première fois l’organisation de ce commando qui, entre 1940 et 1944, fit « transférer » vers l’Allemagne plusieurs centaines de milliers d’ouvrages et plusieurs dizaines de milliers d’instruments et de partitions.

Le compositeur Darius Milhaud, les pianistes Wanda Landowska et Artur Rubinstein, le critique musical Arno Poldès, le violoncelliste Gregor Piatigorsky furent parmi les victimes de ces spoliations massives, dont les acteurs, le fonctionnement et l’ampleur sont enfin mis au jour.

Né à Amsterdam en 1939, Willem de Vries est docteur en musicologie. C’est au cours de la rédaction de sa thèse sur « Darius Milhaud et le jazz », entre 1984 et 1991, qu’il a découvert l’existence du commando « musique », auquel il consacra ensuite ses recherches.

Biographie de Willem de Vries

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire