Votre compte

Comment j’ai perdu ma femme à cause du tai chi


« C’est vraiment dégueulasse, une cellule de prison. Exactement comme on l’imagine : les murs sont crades et gris ; la minuscule fenêtre à barreaux est crade et grise… Même mon futur colocataire, avachi sur son matelas, est crade et gris. Tiens, je me demande si je ne vais pas, moi aussi, devenir crade et gris si je reste ici trop longtemps. »Parce que sa femme a disparu, qu’on a retrouvé une flaque de sang et un sabre couvert de ses empreintes, notre héros est en prison. Se liant à Coloc, son codétenu belge, il va nous raconter son histoire, celle d’un couple amoureux qui se marie, fait des enfants et passe ses étés en club de vacances ; puis celle d’une femme dont la passion pour le tai chi va prendre toute la place – jusqu’à la séparation, inévitable.Histoire à la fois d’amour et de rupture, portée par une écriture férocement drôle et moderne : coup de cœur assuré !Hugues Serraf est journaliste et écrivain, à la fois parisien et marseillais. Sa femme l’a quitté mais elle n’est pas morte, il n’a jamais tué personne et il n’est jamais allé en prison. Comment j’ai perdu ma femme à cause du tai chi est son premier roman.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Comment j’ai perdu ma femme à cause du tai chi”

Fiche technique

Résumé

« C’est vraiment dégueulasse, une cellule de prison. Exactement comme on l’imagine : les murs sont crades et gris ; la minuscule fenêtre à barreaux est crade et grise… Même mon futur colocataire, avachi sur son matelas, est crade et gris. Tiens, je me demande si je ne vais pas, moi aussi, devenir crade et gris si je reste ici trop longtemps. »Parce que sa femme a disparu, qu’on a retrouvé une flaque de sang et un sabre couvert de ses empreintes, notre héros est en prison. Se liant à Coloc, son codétenu belge, il va nous raconter son histoire, celle d’un couple amoureux qui se marie, fait des enfants et passe ses étés en club de vacances ; puis celle d’une femme dont la passion pour le tai chi va prendre toute la place – jusqu’à la séparation, inévitable.Histoire à la fois d’amour et de rupture, portée par une écriture férocement drôle et moderne : coup de cœur assuré !Hugues Serraf est journaliste et écrivain, à la fois parisien et marseillais. Sa femme l’a quitté mais elle n’est pas morte, il n’a jamais tué personne et il n’est jamais allé en prison. Comment j’ai perdu ma femme à cause du tai chi est son premier roman.

Biographie d’Hugues SERRAF

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire