Votre compte

Comment ma cousine a été assassinée


Lady Margaret est une jeune fille orpheline de mère. À la mort de son père fortuné, elle est placée chez son oncle et tuteur, le sinistre sir Arthur Tyrrell, qui a une réputation de meurtrier. À son arrivée dans sa nouvelle demeure, retirée, elle se lie immédiatement d'amitié avec sa cousine Emily. En revanche, elle ne cessera de nourrir méfiance et répulsion à l'égard de son cousin Edward, individu détestable qui cherche à la contraindre au mariage. Elle soupçonne qu'on en veut à son héritage. On veut la tuer...

Comment ma cousine a été assassinée (1838) est la première nouvelle de Joseph Sheridan Le Fanu (1814-1873), écrivain irlandais des plus populaires à l'époque victorienne - avec Oncle Silas, Carmilla... Dans la tradition du roman gothique, l'auteur personnifie le diable sous les traits de l'oncle, persécuteur qui se cache sous le masque de la vertu. Il met en place un suspense, en passe de devenir un classique.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Comment ma cousine a été assassinée”

Fiche technique

Résumé

Lady Margaret est une jeune fille orpheline de mère. À la mort de son père fortuné, elle est placée chez son oncle et tuteur, le sinistre sir Arthur Tyrrell, qui a une réputation de meurtrier. À son arrivée dans sa nouvelle demeure, retirée, elle se lie immédiatement d'amitié avec sa cousine Emily. En revanche, elle ne cessera de nourrir méfiance et répulsion à l'égard de son cousin Edward, individu détestable qui cherche à la contraindre au mariage. Elle soupçonne qu'on en veut à son héritage. On veut la tuer...

Comment ma cousine a été assassinée (1838) est la première nouvelle de Joseph Sheridan Le Fanu (1814-1873), écrivain irlandais des plus populaires à l'époque victorienne - avec Oncle Silas, Carmilla... Dans la tradition du roman gothique, l'auteur personnifie le diable sous les traits de l'oncle, persécuteur qui se cache sous le masque de la vertu. Il met en place un suspense, en passe de devenir un classique.

Biographie de Joseph Sheridan Le Fanu

Comme plusieurs de ses compatriotes écrivains, Joseph Sheridan Le Fanu n'est connu en France que pour un seul de ses romans : Carmilla, roman gothique flamboyant.       Étudiant en droit à Trinity College de 1833 à 1837, Joseph Sheridan Le Fanu est appelé au barreau irlandais deux ans plus tard, mais il n'y exercera jamais. Il rejoint l'équipe du Dublin University Magazine en 1837 et débute sa carrière comme journaliste. En 1843, il épouse Susanna Bennett dont le décès, dix ans plus tard, le plonge dans la dépression. Vivant reclus, il se lance alors à corps perdu dans l'écriture de ses histoires d'horreur, à tel point que sa timidité et son mode de vie nocturne lui valent le surnom de Prince Invisible. Il disparaît le 7 février 1873.       J. Sheridan Le Fanu est l'un des écrivains les plus populaires de l'ère victorienne : il s'impose comme le maître des histoires de fantômes et du roman gothique avec Oncle Silas (1864, Corti, 1997), Comment ma cousine a été assassinée (Mille et une nuits, 2002) et Carmilla (1872, Zulma, 2005).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire