Votre compte

Comptines


En guise de reconnaissance et grâce à la mémoire, l’œuvre retrace ici le temps d’une vie. D’hier à aujourd’hui, du commencement à la fin, les souvenirs défilent sous nos yeux et réalisent un émouvant film muet. Nous y assistons dans la salle de projection privée du poète. « C’est d’abord le soleil qu’on regarde de face, puis la mer qui aurait perdu ses eaux. Des formes crépitent et surgissent. Me voilà en dix-huit images par seconde projeté sur un pan de mur. » Ce recueil est le dernier volet d’un triptyque. Aux lieux reparcourus en exilé dans Jours inouïs et aux airs réinterprétés par le poème dans Chants d’un autre siècle succède dans Comptines la reconstitution d’une langue profondément maternelle par laquelle se perpétue le théâtre des origines. Et par laquelle un fils apprend ce qui dans la vie ou dans l’art est nourricier. « Je pince la flamme avec le pouce et l’index. Mais, pfuitt, la mémoire s’alimente d’autres clartés. »
8,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Comptines”

Fiche technique

Résumé

En guise de reconnaissance et grâce à la mémoire, l’œuvre retrace ici le temps d’une vie. D’hier à aujourd’hui, du commencement à la fin, les souvenirs défilent sous nos yeux et réalisent un émouvant film muet. Nous y assistons dans la salle de projection privée du poète. « C’est d’abord le soleil qu’on regarde de face, puis la mer qui aurait perdu ses eaux. Des formes crépitent et surgissent. Me voilà en dix-huit images par seconde projeté sur un pan de mur. » Ce recueil est le dernier volet d’un triptyque. Aux lieux reparcourus en exilé dans Jours inouïs et aux airs réinterprétés par le poème dans Chants d’un autre siècle succède dans Comptines la reconstitution d’une langue profondément maternelle par laquelle se perpétue le théâtre des origines. Et par laquelle un fils apprend ce qui dans la vie ou dans l’art est nourricier. « Je pince la flamme avec le pouce et l’index. Mais, pfuitt, la mémoire s’alimente d’autres clartés. »

Biographie d’Alain Bernard Marchand

Alain Bernard Marchand est né à Shawinigan, a grandi sur les rives du lac Huron et vit à Ottawa. Son essai Tintin au pays de la ferveur lui a valu le prix Trillium, et ses Chants d’un autre siècle, le Prix de poésie Radio-Canada.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire