Votre compte

Contes des mers du sud


Deux ans à la découverte des îles du Pacifique Sud (les îles Hawaii, la Polynésie française, les îles Samoa et la Mélanésie) à bord de son yacht, le Snark, inspirent à Jack London ces huit nouvelles. Des récits captivants et violents dénonçant le colonialisme, la surexploitation de la nature, plaçant l'homme face aux éléments, luttant pour sa survie avec tout le talent de cet aventurier. Le recueil comprend : La maison de Mapouhi ; La Dent de cachalot ; Maouki ; Yah ! Yah ! Yah ! ; Le païen ; Les Terribilissimes îles Salomon ; Le Fatidique Homme blanc ; Le Legs de McCoy

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Livre audio

Ce format mp3 nécessite un lecteur audio. Vous téléchargerez un fichier.zip qui comprend plusieurs fichiers mp3, un par chapitre.

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Contes des mers du sud”

Fiche technique

Résumé

Deux ans à la découverte des îles du Pacifique Sud (les îles Hawaii, la Polynésie française, les îles Samoa et la Mélanésie) à bord de son yacht, le Snark, inspirent à Jack London ces huit nouvelles. Des récits captivants et violents dénonçant le colonialisme, la surexploitation de la nature, plaçant l'homme face aux éléments, luttant pour sa survie avec tout le talent de cet aventurier. Le recueil comprend : La maison de Mapouhi ; La Dent de cachalot ; Maouki ; Yah ! Yah ! Yah ! ; Le païen ; Les Terribilissimes îles Salomon ; Le Fatidique Homme blanc ; Le Legs de McCoy

Biographie de Jack London

Jack London est né à San Francisco en 1876. Ces romans ont connu un vif succès de son vivant, mais l’auteur fascine aussi par l’existence qu’il a menée. Dès 15 ans, Jack est attiré par la mer et commence une vie d’errance et de voyages. Il s’embarque pour le Pacifique à 18 ans et découvre la matière de son premier roman, écrit en 1893, qui retrace la traversée d’une goélette jusqu’au Japon. À son retour en Californie, le pays est en pleine récession, il s’engage alors au Parti socialiste. À cette même période, Jack London participe à la ruée vers l’or du Klondike où il expérimente l’individualisme et la cruauté des hommes. Ce sentiment d’injustice se retrouve dans ces écrits, dont le premier à connaître un réel succès est L’Appel de la forêt, paru en 1903. Il meurt d’empoisonnement du sang, suites d’une maladie contractée dans le Pacifique, à l’âge 40 ans.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire