Votre compte

Contre l'allocation universelle


Depuis la crise de 2008, l’idée d’une allocation universelle suscite un engouement renouvelé, tant en Europe qu’en Amérique. Le projet trouve des appuis à gauche comme à droite et, de l’avis de bien des spécialistes, il pourrait être le fondement des politiques sociales de l’avenir. Plus d’un penseur critique l’a prôné, Philippe Van Parijs, Toni Negri, José Bové ou André Gorz, mais que signifie vraiment cet étonnant consensus ? Selon les auteurs de cet essai, l’allocation universelle, sous couvert d’une bienveillante redistribution de la richesse, consacre l’abandon de l’enjeu politique central des cent cinquante dernières années: le conflit entre le capital et le travail. Chacun des textes composant ce livre œuvre au rappel de l’importance décisive de cette question, pour justifier qu’il faille impérativement être contre l’allocation universelle.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Contre l'allocation universelle”

Fiche technique

Résumé

Depuis la crise de 2008, l’idée d’une allocation universelle suscite un engouement renouvelé, tant en Europe qu’en Amérique. Le projet trouve des appuis à gauche comme à droite et, de l’avis de bien des spécialistes, il pourrait être le fondement des politiques sociales de l’avenir. Plus d’un penseur critique l’a prôné, Philippe Van Parijs, Toni Negri, José Bové ou André Gorz, mais que signifie vraiment cet étonnant consensus ? Selon les auteurs de cet essai, l’allocation universelle, sous couvert d’une bienveillante redistribution de la richesse, consacre l’abandon de l’enjeu politique central des cent cinquante dernières années: le conflit entre le capital et le travail. Chacun des textes composant ce livre œuvre au rappel de l’importance décisive de cette question, pour justifier qu’il faille impérativement être contre l’allocation universelle.

Biographie de Seth Ackerman

Seth Ackerman est doctorant en histoire à l’université Cornell et membre du comité éditorial de la revue Jacobin. Mateo Alaluf est professeur de sociologie à l’Université libre de Bruxelles et spécialiste des questions relatives à l’emploi et au travail. Jean-Marie Harribey est économiste à l’Université Bordeaux IV, ancien professeur agrégé de sciences économiques et sociales, et maître de conférences. Ancien coprésident d’Attac France, coprésident de son conseil scientifique, il est également membre du conseil d’administration des Économistes atterrés. Daniel Zamora est postdoctorant en sociologie à l’Université de Cambridge ainsi qu’à l’Université libre de Bruxelles. Il travaille sur l’histoire de la protection sociale, les inégalités et l’histoire intellectuelle.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire