Votre compte

Cornelius Castoriadis et l'autonomie radicale


« La passion pour les objets de consommation doit être remplacée par la passion pour les affaires communes. »Philosophe, économiste et psychanalyste, mais aussi militant politique et révolutionnaire, Cornelius Castoriadis (1922-1997) prônait l’avènement d’une societe autonome fondée sur la démocratie directe et l’écologie.La force de sa pensée, nous dit Serge Latouche, est d’inciter au dévoilement des mythologies sociales qui sous-tendent nos sociétés, car l’homme a oublié qu’il était lui-même à l’origine des lois qui les fondent. La réalisation d’une société de décroissance implique donc de décoloniser nos imaginaires pour changer le monde avant que le changement du monde nous y condamne dans la douleur.A l’heure où les discours sur l’effondrement se font de plus en plus présents, Castoriadis nous rappelle que « l’insertion de la composante écologique dans un projet démocratique radical est indispensable » pour éviter « face à une catastrophe écologique mondiale », de voir s’installer « des régimes autoritaires imposant des restrictions draconiennes à une population affolée et apathique ». Serge Latouche, né à Vannes le 12 janvier 1940, est un économiste français. Il est l'un des « contributeurs historiques » de la Revue du MAUSS. Professeur émérite de l'Université Paris-Sud 11, il est un des penseurs et des partisans les plus notoires de l'idée de décroissance et tente de conceptualiser l'après-développement dans « un combat généralisé et organisé contre le mode de vie, devenu insoutenable, à l'échelle mondiale ». Cornelius Castoriadis (1922-1997) était un économiste à l'OCDE, psychanalyste, professeur à l'EHESS et philosophe. Co-fondateur de la célèbre organisation et revue Socialisme ou Barbarie, à tendance marxiste anti-staliniste, il s'en détachera par la suite pour critiquer de manière radicale et nouvelle les systèmes de pensée de nos sociétés modernes.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

10,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Cornelius Castoriadis et l'autonomie radicale”

Fiche technique

Résumé

« La passion pour les objets de consommation doit être remplacée par la passion pour les affaires communes. »Philosophe, économiste et psychanalyste, mais aussi militant politique et révolutionnaire, Cornelius Castoriadis (1922-1997) prônait l’avènement d’une societe autonome fondée sur la démocratie directe et l’écologie.La force de sa pensée, nous dit Serge Latouche, est d’inciter au dévoilement des mythologies sociales qui sous-tendent nos sociétés, car l’homme a oublié qu’il était lui-même à l’origine des lois qui les fondent. La réalisation d’une société de décroissance implique donc de décoloniser nos imaginaires pour changer le monde avant que le changement du monde nous y condamne dans la douleur.A l’heure où les discours sur l’effondrement se font de plus en plus présents, Castoriadis nous rappelle que « l’insertion de la composante écologique dans un projet démocratique radical est indispensable » pour éviter « face à une catastrophe écologique mondiale », de voir s’installer « des régimes autoritaires imposant des restrictions draconiennes à une population affolée et apathique ». Serge Latouche, né à Vannes le 12 janvier 1940, est un économiste français. Il est l'un des « contributeurs historiques » de la Revue du MAUSS. Professeur émérite de l'Université Paris-Sud 11, il est un des penseurs et des partisans les plus notoires de l'idée de décroissance et tente de conceptualiser l'après-développement dans « un combat généralisé et organisé contre le mode de vie, devenu insoutenable, à l'échelle mondiale ». Cornelius Castoriadis (1922-1997) était un économiste à l'OCDE, psychanalyste, professeur à l'EHESS et philosophe. Co-fondateur de la célèbre organisation et revue Socialisme ou Barbarie, à tendance marxiste anti-staliniste, il s'en détachera par la suite pour critiquer de manière radicale et nouvelle les systèmes de pensée de nos sociétés modernes.

Biographie de Serge LATOUCHE

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire