Votre compte

Coupe amère


Découvrez le second roman très attendu de cet ancien commandant de police !

Quatre meurtres déguisés en suicides et un cinquième en accident : en 1996, un tueur en série sévit sur toute l’Ariège. Agathe, capitaine de police à la Sûreté départementale de Foix et jeune femme déterminée, hérite de ces affaires criminelles. Avec la coupe amère en fil conducteur, l’enquêtrice devra plus que jamais faire confiance à son intuition, même si elle prend des chemins détournés. Rêves, journal intime de sa trisaïeule et don de médiumnité de sa mère la guideront vers la résolution de ces meurtres, mais aussi vers l’amour.

Agathe parviendra-t-elle à coincer le tueur en série qui sévit sur toute l’Ariège ? Plongez-vous dans ce polar ésotérique surprenant !

EXTRAIT

Allait-il recommencer ?
« J’ai vraiment affaire à un pervers, un détraqué, pensait-elle en dégustant son deuxième bol de café, humm, il est très bon, fort, sans sucre, un peu amer, comme je l’aime. Finalement, le symbolisme doit être vécu. Bien sûr, nous, maçons, affirmons que la coupe d’amertume est positive mais qui pourrait reconnaître qu’elle peut être agréable ? C’est comme le pavé mosaïque… »
Agathe cessa brutalement ses réflexions. Le cauchemar de la nuit lui revint en mémoire. C’était une émotion bizarre, désagréable, un mauvais pressentiment, l’impression qu’elle allait devenir elle-même une coupe amère qui se déverserait interminablement sur une multitude de carreaux noirs et blancs alignés à l’infini.
« Comme d’habitude, mon imagination me joue des tours. Il me faut réagir. Aujourd’hui, il fait beau, je vais prendre une bonne douche et on verra bien », décida-t-elle.
Mais la vision de cette pauvre dame, reine détrônée, déboulant les escaliers vers son échiquier funeste n’arrêtait pas de s’imposer à son esprit.
Alors, soudain, Agathe eut une envie irrésistible, celle de monter chez sa mère, à Flanc de Coteau, au Chicot, au-dessus de Biert. L’endroit était magique. Bien à l’aplomb sur la montagne, face au Ker de Massat, devant les chaînes des Pyrénées, entre le pic des Trois Seigneurs et le mont Valier, un refuge sauvage l’attendait. Et elle savait, depuis l’enfance, que, dans sa lumière, rien de mauvais ne pouvait lui arriver.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Gisèle Gonneau a grandi entre l’Hérault et l’Ariège. En 1974, alors en faculté de droit à Montpellier, elle passe le deuxième concours d’inspecteur de police ouvert aux femmes. Engagée dans une carrière ascensionnelle au sein de toutes les brigades de la police, elle deviendra officier de police judiciaire puis commandant de police à Antibes et à Cannes. Au moment de sa retraite en 2002, Gisèle Gonneau ne raccrochera pas pour autant et exercera les fonctions d’assesseur au tribunal pour enfants de Draguignan et de gérante de tutelle. En 2014, elle prend une nouvelle voie : celle de l’écriture avec un premier roman à succès À flanc de coteau en 2017 (éditions Acala, Prix des Provinces françaises 2017 et Prix spécial du jury de Mirepoix 2017), puis sa suite : Coupe amère.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Version papier

18,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Coupe amère”

Fiche technique

  • Auteur : Gisèle Gonneau
  • Éditeur : Sibylline
  • Date de parution : 23/07/19
  • EAN : 9782490541034
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 320
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Découvrez le second roman très attendu de cet ancien commandant de police !

Quatre meurtres déguisés en suicides et un cinquième en accident : en 1996, un tueur en série sévit sur toute l’Ariège. Agathe, capitaine de police à la Sûreté départementale de Foix et jeune femme déterminée, hérite de ces affaires criminelles. Avec la coupe amère en fil conducteur, l’enquêtrice devra plus que jamais faire confiance à son intuition, même si elle prend des chemins détournés. Rêves, journal intime de sa trisaïeule et don de médiumnité de sa mère la guideront vers la résolution de ces meurtres, mais aussi vers l’amour.

Agathe parviendra-t-elle à coincer le tueur en série qui sévit sur toute l’Ariège ? Plongez-vous dans ce polar ésotérique surprenant !

EXTRAIT

Allait-il recommencer ?
« J’ai vraiment affaire à un pervers, un détraqué, pensait-elle en dégustant son deuxième bol de café, humm, il est très bon, fort, sans sucre, un peu amer, comme je l’aime. Finalement, le symbolisme doit être vécu. Bien sûr, nous, maçons, affirmons que la coupe d’amertume est positive mais qui pourrait reconnaître qu’elle peut être agréable ? C’est comme le pavé mosaïque… »
Agathe cessa brutalement ses réflexions. Le cauchemar de la nuit lui revint en mémoire. C’était une émotion bizarre, désagréable, un mauvais pressentiment, l’impression qu’elle allait devenir elle-même une coupe amère qui se déverserait interminablement sur une multitude de carreaux noirs et blancs alignés à l’infini.
« Comme d’habitude, mon imagination me joue des tours. Il me faut réagir. Aujourd’hui, il fait beau, je vais prendre une bonne douche et on verra bien », décida-t-elle.
Mais la vision de cette pauvre dame, reine détrônée, déboulant les escaliers vers son échiquier funeste n’arrêtait pas de s’imposer à son esprit.
Alors, soudain, Agathe eut une envie irrésistible, celle de monter chez sa mère, à Flanc de Coteau, au Chicot, au-dessus de Biert. L’endroit était magique. Bien à l’aplomb sur la montagne, face au Ker de Massat, devant les chaînes des Pyrénées, entre le pic des Trois Seigneurs et le mont Valier, un refuge sauvage l’attendait. Et elle savait, depuis l’enfance, que, dans sa lumière, rien de mauvais ne pouvait lui arriver.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Gisèle Gonneau a grandi entre l’Hérault et l’Ariège. En 1974, alors en faculté de droit à Montpellier, elle passe le deuxième concours d’inspecteur de police ouvert aux femmes. Engagée dans une carrière ascensionnelle au sein de toutes les brigades de la police, elle deviendra officier de police judiciaire puis commandant de police à Antibes et à Cannes. Au moment de sa retraite en 2002, Gisèle Gonneau ne raccrochera pas pour autant et exercera les fonctions d’assesseur au tribunal pour enfants de Draguignan et de gérante de tutelle. En 2014, elle prend une nouvelle voie : celle de l’écriture avec un premier roman à succès À flanc de coteau en 2017 (éditions Acala, Prix des Provinces françaises 2017 et Prix spécial du jury de Mirepoix 2017), puis sa suite : Coupe amère.

Biographie de Gisèle Gonneau

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire