Votre compte

Cousu de fil rouge. voyage des intellectuels français en union soviétique


En 1936 paraît à Paris le Retour d'URSS d'André Gide. La controverse retentissantedéclenchée par l'ouvrage fait émerger l'une des énigmes de lavie politique et culturelle française au xxe siècle : la mode des voyages enUnion soviétique. Des années 1920 aux années 1980, cédant pour la plupart àla fascination pour la révolution d'Octobre, souhaitant pour d'autres prouverl'échec des Soviets, écrivains, journalistes, artistes mais aussi architectes,instituteurs ou étudiants font le " pèlerinage à Moscou ". Henri Barbusse,Romain Rolland, André Malraux, Louis Aragon, André Gide, Jean Renoir, JeanEffel... contribuent à bâtir un mythe politique et littéraire. Vingt ans après la disparition de l'URSS, les archives parlent et permettentd'entrer enfin au coeur de la fabrication de l'utopie communiste. Commentl'administration et les dirigeants soviétiques préparaient-ils les voyages ? Comment fonctionnait le fameux " Intourist " ? Comment les voyageurs étaient-ils accueillis, guidés, incités à écrire au retour un récit le plus favorablepossible ? Quel fut le destin, parfois tragique, de leurs accompagnateurs ? Desrapports des interprètes aux menus des dîners officiels, des instructions desambassadeurs aux souhaits des visiteurs, ces documents inédits permettentde mieux comprendre les logiques et les ambiguïtés de l'engagement des intellectuelsface au modèle soviétique et au communisme. En 1936 paraît à Paris le Retour d'URSS d'André Gide. La controverse retentissantedéclenchée par l'ouvrage fait émerger l'une des énigmes de lavie politique et culturelle française au xxe siècle : la mode des voyages enUnion soviétique. Des années 1920 aux années 1980, cédant pour la plupart àla fascination pour la révolution d'Octobre, souhaitant pour d'autres prouverl'échec des Soviets, écrivains, journalistes, artistes mais aussi architectes,instituteurs ou étudiants font le " pèlerinage à Moscou ". Henri Barbusse,Romain Rolland, André Malraux, Louis Aragon, André Gide, Jean Renoir, JeanEffel... contribuent à bâtir un mythe politique et littéraire. Vingt ans après la disparition de l'URSS, les archives parlent et permettentd'entrer enfin au coeur de la fabrication de l'utopie communiste. Commentl'administration et les dirigeants soviétiques préparaient-ils les voyages ? Comment fonctionnait le fameux " Intourist " ? Comment les voyageurs étaient-ils accueillis, guidés, incités à écrire au retour un récit le plus favorablepossible ? Quel fut le destin, parfois tragique, de leurs accompagnateurs ? Desrapports des interprètes aux menus des dîners officiels, des instructions desambassadeurs aux souhaits des visiteurs, ces documents inédits permettentde mieux comprendre les logiques et les ambiguïtés de l'engagement des intellectuelsface au modèle soviétique et au communisme.

Ce livre est classé dans les catégories :

17,99 €
?

Version papier

25,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Cousu de fil rouge. voyage des intellectuels français en union soviétique”

Fiche technique

  • Auteur : Sophie Coeure
  • Éditeur : Cnrs
  • Collection : Histoire Mondes russes
  • Date de parution : 15/01/12
  • EAN : 9782271073693
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 380
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

En 1936 paraît à Paris le Retour d'URSS d'André Gide. La controverse retentissantedéclenchée par l'ouvrage fait émerger l'une des énigmes de lavie politique et culturelle française au xxe siècle : la mode des voyages enUnion soviétique. Des années 1920 aux années 1980, cédant pour la plupart àla fascination pour la révolution d'Octobre, souhaitant pour d'autres prouverl'échec des Soviets, écrivains, journalistes, artistes mais aussi architectes,instituteurs ou étudiants font le " pèlerinage à Moscou ". Henri Barbusse,Romain Rolland, André Malraux, Louis Aragon, André Gide, Jean Renoir, JeanEffel... contribuent à bâtir un mythe politique et littéraire. Vingt ans après la disparition de l'URSS, les archives parlent et permettentd'entrer enfin au coeur de la fabrication de l'utopie communiste. Commentl'administration et les dirigeants soviétiques préparaient-ils les voyages ? Comment fonctionnait le fameux " Intourist " ? Comment les voyageurs étaient-ils accueillis, guidés, incités à écrire au retour un récit le plus favorablepossible ? Quel fut le destin, parfois tragique, de leurs accompagnateurs ? Desrapports des interprètes aux menus des dîners officiels, des instructions desambassadeurs aux souhaits des visiteurs, ces documents inédits permettentde mieux comprendre les logiques et les ambiguïtés de l'engagement des intellectuelsface au modèle soviétique et au communisme. En 1936 paraît à Paris le Retour d'URSS d'André Gide. La controverse retentissantedéclenchée par l'ouvrage fait émerger l'une des énigmes de lavie politique et culturelle française au xxe siècle : la mode des voyages enUnion soviétique. Des années 1920 aux années 1980, cédant pour la plupart àla fascination pour la révolution d'Octobre, souhaitant pour d'autres prouverl'échec des Soviets, écrivains, journalistes, artistes mais aussi architectes,instituteurs ou étudiants font le " pèlerinage à Moscou ". Henri Barbusse,Romain Rolland, André Malraux, Louis Aragon, André Gide, Jean Renoir, JeanEffel... contribuent à bâtir un mythe politique et littéraire. Vingt ans après la disparition de l'URSS, les archives parlent et permettentd'entrer enfin au coeur de la fabrication de l'utopie communiste. Commentl'administration et les dirigeants soviétiques préparaient-ils les voyages ? Comment fonctionnait le fameux " Intourist " ? Comment les voyageurs étaient-ils accueillis, guidés, incités à écrire au retour un récit le plus favorablepossible ? Quel fut le destin, parfois tragique, de leurs accompagnateurs ? Desrapports des interprètes aux menus des dîners officiels, des instructions desambassadeurs aux souhaits des visiteurs, ces documents inédits permettentde mieux comprendre les logiques et les ambiguïtés de l'engagement des intellectuelsface au modèle soviétique et au communisme.

Biographie de Sophie Coeure

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire