Votre compte

Crainte de Dieu et peur du diable


La rencontre avec Dieu suscite chez celui qui en bénéficie un sentiment profond de crainte. Cela vient de ce que Dieu est Dieu. Il est sans commune mesure avec l'homme.
Quand l'homme progresse dans l'intimité avec Dieu, la crainte de Dieu change de nature. Dieu n'est plus le Juge dont on appréhende la justice, mais le père qu'on révère et dont on craint d'être séparé. De servile qu'elle était, la crainte de Dieu devient alors filiale : elle vient et elle conduit à la charité.
Le tentateur de son côté, ne peut rien contre celui qui met sa confiance en dieu. Il ne faut donc pas avoir peur du diable comme tel. Pourtant ses attaques ne sont à prendre à la légère. Le combat est sérieux. Dieu lui-même l'a pris au sérieux. Dans ce combat, le Christ a payé le prix fort. Le Verbe s'est fait chair pour libérer l'homme du diable et pour le rendre à sa destinée première.
Crainte de Dieu, peur du diable... Quelle est la différence ? Y a t il une bonne et une mauvaise crainte de Dieu ? Qu'est-ce que le don de la crainte ? Faut-il avoir peur du diable ?
C'est à ces questions et à bien d'autres que répond le père Alain Quilici.
I - La crainte de Dieu ou la peur de Dieu
1. Dans l'Ancien Testament
2. Dans le Nouveau Testament
3. Quel enseignement ?
Saint Augustin
La doctrine commune de l'Eglise
4. Alors ? De quoi ai-je peur ?
5. Annexes
Une méditation de saint Jean de la Croix
Un commentaire de saint Hilaire de Poitiers

II - La peur du diable ou le combat contre l'Ennemi
1. Le Satan
2. Le ou les démons
3. Le ou les esprits impurs
4. Le diable
5. Le Mauvais
6. Qu'est-ce donc pour nous d'affronter le diable ou le Mauvais ?
7. Le combat spirituel
8. Les huit pensées qui viennent du diable

Pour conclure... A propos de la lutte contre le mauvais
Le mot de la fin

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Version papier

10,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Crainte de Dieu et peur du diable”

Fiche technique

Résumé

La rencontre avec Dieu suscite chez celui qui en bénéficie un sentiment profond de crainte. Cela vient de ce que Dieu est Dieu. Il est sans commune mesure avec l'homme.
Quand l'homme progresse dans l'intimité avec Dieu, la crainte de Dieu change de nature. Dieu n'est plus le Juge dont on appréhende la justice, mais le père qu'on révère et dont on craint d'être séparé. De servile qu'elle était, la crainte de Dieu devient alors filiale : elle vient et elle conduit à la charité.
Le tentateur de son côté, ne peut rien contre celui qui met sa confiance en dieu. Il ne faut donc pas avoir peur du diable comme tel. Pourtant ses attaques ne sont à prendre à la légère. Le combat est sérieux. Dieu lui-même l'a pris au sérieux. Dans ce combat, le Christ a payé le prix fort. Le Verbe s'est fait chair pour libérer l'homme du diable et pour le rendre à sa destinée première.
Crainte de Dieu, peur du diable... Quelle est la différence ? Y a t il une bonne et une mauvaise crainte de Dieu ? Qu'est-ce que le don de la crainte ? Faut-il avoir peur du diable ?
C'est à ces questions et à bien d'autres que répond le père Alain Quilici.
I - La crainte de Dieu ou la peur de Dieu
1. Dans l'Ancien Testament
2. Dans le Nouveau Testament
3. Quel enseignement ?
Saint Augustin
La doctrine commune de l'Eglise
4. Alors ? De quoi ai-je peur ?
5. Annexes
Une méditation de saint Jean de la Croix
Un commentaire de saint Hilaire de Poitiers

II - La peur du diable ou le combat contre l'Ennemi
1. Le Satan
2. Le ou les démons
3. Le ou les esprits impurs
4. Le diable
5. Le Mauvais
6. Qu'est-ce donc pour nous d'affronter le diable ou le Mauvais ?
7. Le combat spirituel
8. Les huit pensées qui viennent du diable

Pour conclure... A propos de la lutte contre le mauvais
Le mot de la fin

Biographie d’Alain Quilici

Prêtre dominicain, le père Alain Quilici a consacré sa vie à l'annonce de l'Évangile en animant des émissions de radio et de télévision, comme chroniqueur et auteur de nombreux ouvrages dont Le temps des fiançailles (Salvator, 2013) et Du bon usage de la vieillesse (Éd. du Carmel, 2017).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire