Votre compte

Dark nights


« Quelque chose qui devait s’appeler la jeunesse s’était brisé en lui et il ne parvenait pas à recoller les morceaux de cette porcelaine intime. » Denis Jeambar revient à la fiction avec ce recueil de 29 « nouvelles nocturnes » (nuit réelle ou figurée), dont l’atmosphère tantôt désenchantée, tantôt glaçante, flirtant parfois avec le fantastique, ne cesse de nous surprendre. La quête d’éternité et la certitude qu’elle n’existe pas, la recherche d’absolu, la fuite du temps, la duplicité, la cruauté comme la bonté, la nostalgie du temps des possibles, le délabrement de l’âme ou du corps sont au cœur de ces Dark Nights qui saisissent le lecteur et qui, par un étrange effet miroir, le conduisent à l’introspection. Dark Nights convoque des personnages dont le regard sur le monde change, se déforme, et qui ont une chose en commun : quelque chose en eux, d’une manière ou d’une autre, s’est brisé… Une diva, un boxeur à gueule d’ange, un clown blanc, un homme qui choisit de devenir un tueur au sang froid, un collectionneur malchanceux, un commissaire assassin, un voyeur littéraire, un écrivain anachronique, une belle cubaine, etc. Autant de destins qui se dévoilent en quelques pages, ou plus. Le recueil d’un idéaliste désenchanté, d’un jeune homme devenu mûr, traversé par une fêlure qui affleure à chaque page. Pour autant, ces Darks Nights ne sont pas tristes, juste douces-amères, parfois jusqu’au grincement, au craquement, à la détonation.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Version papier

11,05 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Dark nights”

Fiche technique

Résumé

« Quelque chose qui devait s’appeler la jeunesse s’était brisé en lui et il ne parvenait pas à recoller les morceaux de cette porcelaine intime. » Denis Jeambar revient à la fiction avec ce recueil de 29 « nouvelles nocturnes » (nuit réelle ou figurée), dont l’atmosphère tantôt désenchantée, tantôt glaçante, flirtant parfois avec le fantastique, ne cesse de nous surprendre. La quête d’éternité et la certitude qu’elle n’existe pas, la recherche d’absolu, la fuite du temps, la duplicité, la cruauté comme la bonté, la nostalgie du temps des possibles, le délabrement de l’âme ou du corps sont au cœur de ces Dark Nights qui saisissent le lecteur et qui, par un étrange effet miroir, le conduisent à l’introspection. Dark Nights convoque des personnages dont le regard sur le monde change, se déforme, et qui ont une chose en commun : quelque chose en eux, d’une manière ou d’une autre, s’est brisé… Une diva, un boxeur à gueule d’ange, un clown blanc, un homme qui choisit de devenir un tueur au sang froid, un collectionneur malchanceux, un commissaire assassin, un voyeur littéraire, un écrivain anachronique, une belle cubaine, etc. Autant de destins qui se dévoilent en quelques pages, ou plus. Le recueil d’un idéaliste désenchanté, d’un jeune homme devenu mûr, traversé par une fêlure qui affleure à chaque page. Pour autant, ces Darks Nights ne sont pas tristes, juste douces-amères, parfois jusqu’au grincement, au craquement, à la détonation.

Biographie de Denis Jeambar

Écrivain et journaliste, Denis Jeambar est l’auteur d’une vingtaine d’essais, romans, nouvelles et biographie. Il a été directeur de la rédaction du Point, président d’Europe 1, président et directeur de la rédaction de L ’Express. Où cours-tu William… est son sixième roman.
 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire