Votre compte

De l'inégalité des vies


«  Il y a, d’un côté, la vie qui s’écoule avec un commencement et une fin, et de l’autre, la vie qui fait la singularité humaine parce qu’elle peut être racontée. On pourrait ainsi parler de vie biologique et de vie biographique. L’espérance de vie mesure l’étendue de la première. L’histoire de vie relate la richesse de la seconde. L’inégalité des vies ne peut être appréhendée que dans la reconnaissance des deux. Elle doit à la fois les distinguer et les connecter. Les distinguer, car le paradoxe des femmes françaises montre qu’une vie longue ne suffit pas à garantir une vie bonne. Les connecter, car l’expérience des hommes afro-américains rappelle qu’une vie dévalorisée finit par produire une vie abîmée. C’est ainsi que se pose également la question des réfugiés et des migrants.  »

Didier Fassin est anthropologue, sociologue et médecin. Professeur à l’Institute for Advanced Study de Princeton et directeur d’études à l’EHESS, il est titulaire de la chaire annuelle de Santé publique du Collège de France. Ses travaux, conduits sur trois continents, portent sur les enjeux politiques et moraux des sociétés contemporaines.

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “De l'inégalité des vies”

Fiche technique

  • Auteur : Didier Fassin
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Collège de France
  • Date de parution : 30/09/20
  • EAN : 9782213719313
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 80
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

«  Il y a, d’un côté, la vie qui s’écoule avec un commencement et une fin, et de l’autre, la vie qui fait la singularité humaine parce qu’elle peut être racontée. On pourrait ainsi parler de vie biologique et de vie biographique. L’espérance de vie mesure l’étendue de la première. L’histoire de vie relate la richesse de la seconde. L’inégalité des vies ne peut être appréhendée que dans la reconnaissance des deux. Elle doit à la fois les distinguer et les connecter. Les distinguer, car le paradoxe des femmes françaises montre qu’une vie longue ne suffit pas à garantir une vie bonne. Les connecter, car l’expérience des hommes afro-américains rappelle qu’une vie dévalorisée finit par produire une vie abîmée. C’est ainsi que se pose également la question des réfugiés et des migrants.  »

Didier Fassin est anthropologue, sociologue et médecin. Professeur à l’Institute for Advanced Study de Princeton et directeur d’études à l’EHESS, il est titulaire de la chaire annuelle de Santé publique du Collège de France. Ses travaux, conduits sur trois continents, portent sur les enjeux politiques et moraux des sociétés contemporaines.

Biographie de Didier Fassin

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire