Votre compte

De la démocratie participative


Que renferme l?expression « démocratie participative » ?

N?est-elle pas un pléonasme ? toute démocratie n?appelle-t-elle pas une participation de tous ?

La démocratie participative peut-elle encore, en ce cas, être légitimement opposée, et comme « démocratie directe », à la démocratie représentative ? Ne traduit-elle pas plutôt une forme de populisme ?

Quelle consistance donner à ce qui pourrait constituer une très belle proposition politique ? remettre la participation au coeur d?un nouveau projet politique ? Et face à quelle menace contre la démocratie ? Et que dire, et de cette menace, et de l?actuelle mise en oeuvre d?une « démocratie participative » dans la campagne électorale ? Celle-ci peut-elle remédier à la crise de défiance des citoyens ?

La participation est-elle réductible à une prise de parole puis à un bulletin dans une urne ? En quoi les technologies dites collaboratives peuvent-elles contribuer à la mise en oeuvre d?une nouvelle sorte de démocratie, et en quoi ne peuvent-elles pas y suffire ? La participation ne concerne-t-elle pas l?organisation de toute l?économie politique industrielle telle qu?elle se met en place en ce début de XXIe siècle ? Chacun ne sent-il pas que, faute d?une nouvelle participation des hommes à la construction de leur avenir dans toutes ses dimensions, et comme nouvelle forme de civilisation, le monde court à sa perte ?

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

12,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “De la démocratie participative”

Fiche technique

Résumé

Que renferme l?expression « démocratie participative » ?

N?est-elle pas un pléonasme ? toute démocratie n?appelle-t-elle pas une participation de tous ?

La démocratie participative peut-elle encore, en ce cas, être légitimement opposée, et comme « démocratie directe », à la démocratie représentative ? Ne traduit-elle pas plutôt une forme de populisme ?

Quelle consistance donner à ce qui pourrait constituer une très belle proposition politique ? remettre la participation au coeur d?un nouveau projet politique ? Et face à quelle menace contre la démocratie ? Et que dire, et de cette menace, et de l?actuelle mise en oeuvre d?une « démocratie participative » dans la campagne électorale ? Celle-ci peut-elle remédier à la crise de défiance des citoyens ?

La participation est-elle réductible à une prise de parole puis à un bulletin dans une urne ? En quoi les technologies dites collaboratives peuvent-elles contribuer à la mise en oeuvre d?une nouvelle sorte de démocratie, et en quoi ne peuvent-elles pas y suffire ? La participation ne concerne-t-elle pas l?organisation de toute l?économie politique industrielle telle qu?elle se met en place en ce début de XXIe siècle ? Chacun ne sent-il pas que, faute d?une nouvelle participation des hommes à la construction de leur avenir dans toutes ses dimensions, et comme nouvelle forme de civilisation, le monde court à sa perte ?

Biographie de Marc Crépon

Marc Crépon est philosophe, directeur de recherche au CNRS. Il a publié dernièrement Altérités de l'Europe (Galilée, 2006).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire