Votre compte

De la genèse des classes et de leur avenir politique


Dans ce livre, Andrea Cavalletti, un des philosophes italiens les plus doués de sa génération, se propose de répondre à la question suivante : quel est le sujet de la politique ? Autrement dit, qu’est-ce qui fait une classe (et c’est moins affaire de nombre que de constitution et d’intention) et que peut faire une classe (à la politique et à la ville) ? À partir de l’analyse lumineuse d’un texte de Walter Benjamin dont Theodor Adorno a souligné l’importance, Cavalletti montre ce qui distingue la classe de la foule et de la masse entendues comme déterminations compactes et biologiques et qui lui permet de se constituer comme sujet politique : la solidarité. Ce principe de solidarité n’a rien à voir avec une apologie des bons sentiments, mais désigne le processus par lequel la masse monolithique se défait, se différencie et se structure. De cette manière, l’individu n’est plus seul dans la foule ou écrasé par l’entreprise. Il invente un nouveau lien qui lui permet d’exister en société. C’est en ce sens que le philosophe Giorgio Agamben a pu écrire de ce livre : « Tout bouge et s’éclaire sous le regard d’Andrea Cavalletti : la ville, la foule, les masses, la nature, le mythe. Ce qui enfin apparaît, à travers une lecture saisissante de Walter Benjamin, n’est rien de moins qu’une nouvelle figure du politique. »

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

18,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “De la genèse des classes et de leur avenir politique”

Fiche technique

  • Auteur : Andrea Cavaletti
  • traduit par : Martin Rueff
  • Éditeur : Climats
  • Date de parution : 09/10/13
  • EAN : 9782081315099
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 192
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Dans ce livre, Andrea Cavalletti, un des philosophes italiens les plus doués de sa génération, se propose de répondre à la question suivante : quel est le sujet de la politique ? Autrement dit, qu’est-ce qui fait une classe (et c’est moins affaire de nombre que de constitution et d’intention) et que peut faire une classe (à la politique et à la ville) ? À partir de l’analyse lumineuse d’un texte de Walter Benjamin dont Theodor Adorno a souligné l’importance, Cavalletti montre ce qui distingue la classe de la foule et de la masse entendues comme déterminations compactes et biologiques et qui lui permet de se constituer comme sujet politique : la solidarité. Ce principe de solidarité n’a rien à voir avec une apologie des bons sentiments, mais désigne le processus par lequel la masse monolithique se défait, se différencie et se structure. De cette manière, l’individu n’est plus seul dans la foule ou écrasé par l’entreprise. Il invente un nouveau lien qui lui permet d’exister en société. C’est en ce sens que le philosophe Giorgio Agamben a pu écrire de ce livre : « Tout bouge et s’éclaire sous le regard d’Andrea Cavalletti : la ville, la foule, les masses, la nature, le mythe. Ce qui enfin apparaît, à travers une lecture saisissante de Walter Benjamin, n’est rien de moins qu’une nouvelle figure du politique. »

Biographie d’Andrea Cavaletti

Andrea Cavalletti enseigne l’esthétique et la littérature à l’université de Venise. Il collabore au supplément « Alias » du journal Il Manifesto. Il est l’auteur de La città biopolitica. Mitologie della sicurezza (Mondadori, 2005), de Classe et de Soggestione, Potenza e limiti del fascino politico (Bollati Boringhieri, 2009 et 2012). De la genèse des classes et de leur avenir politique est traduit en cinq langues.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire