Votre compte

De la guerre en philosophie


Précisément à cause de ses curiosités multiples, Bernard-Henri Lévy est, il le sait, fortement contesté sur le terrain de son métier d’origine. Les uns lui reprochent de préférer les média à la méditation. Les autres de n’avoir, depuis la Barbarie à visage humain, jamais produit de concept véritable. Les autres encore de s’être laissé happer par ce qu’un grand poète français appelait « l’universel reportage ». C’est à ces critiques qu’il répond dans ce livre, en livrant ses « secrets de fabrication » comme on retourne ses cartes. Il le fait, selon les cas, de manière indirecte ou frontale. Mais il le fait, toujours, avec franchise et probité. Quel rapport aux textes de la tradition ? Relations avec les contemporains ? Usage de la citation ? Nostalgie, ou non, du Système et de la Totalité ? La notion d’engagement a-t-elle un sens pour un philosophe ? Et faut-il se résigner, vraiment, à ce que la chouette de Minerve ne se lève jamais qu’à la nuit tombée ? C’est à ces questions, et à d’autres du même type, que répond ce livre court, concis, mais qui n’esquive aucune difficulté. Issu d’une Conférence prononcée à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm au printemps 2009, De la guerre en philosophie rassurera les détracteurs de l’auteur du Siècle de Sartre (Grasset, 2000, 55.000 exemplaires en édition courante) : Bernard-Henri Lévy n’est pas près de déserter le terrain de la pure philosophie.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Version papier

6,98 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “De la guerre en philosophie”

Fiche technique

Résumé

Précisément à cause de ses curiosités multiples, Bernard-Henri Lévy est, il le sait, fortement contesté sur le terrain de son métier d’origine. Les uns lui reprochent de préférer les média à la méditation. Les autres de n’avoir, depuis la Barbarie à visage humain, jamais produit de concept véritable. Les autres encore de s’être laissé happer par ce qu’un grand poète français appelait « l’universel reportage ». C’est à ces critiques qu’il répond dans ce livre, en livrant ses « secrets de fabrication » comme on retourne ses cartes. Il le fait, selon les cas, de manière indirecte ou frontale. Mais il le fait, toujours, avec franchise et probité. Quel rapport aux textes de la tradition ? Relations avec les contemporains ? Usage de la citation ? Nostalgie, ou non, du Système et de la Totalité ? La notion d’engagement a-t-elle un sens pour un philosophe ? Et faut-il se résigner, vraiment, à ce que la chouette de Minerve ne se lève jamais qu’à la nuit tombée ? C’est à ces questions, et à d’autres du même type, que répond ce livre court, concis, mais qui n’esquive aucune difficulté. Issu d’une Conférence prononcée à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm au printemps 2009, De la guerre en philosophie rassurera les détracteurs de l’auteur du Siècle de Sartre (Grasset, 2000, 55.000 exemplaires en édition courante) : Bernard-Henri Lévy n’est pas près de déserter le terrain de la pure philosophie.

Biographie de Bernard-Henri Lévy

Philosophe, écrivain, Bernard-Henri Lévy a écrit, en 1979, au tout début de sa carrière, Le Testament de Dieu. Il n’a cessé, depuis, de se référer à ce judaïsme d’affirmation dont il avait, alors, posé les bases. Mais il n’avait jamais donné de suite à ce livre fondateur – pour sa génération et pour lui-même. 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire