Votre compte

Décadence romaine ou Antiquité tardive ?


Décadence romaine ou Antiquité tardive ?Pour décrire les derniers siècles de l’Empire romain, Henri-Irénée Marrou oppose à l’idée de décadence celle, largement positive, d’Antiquité tardive. C’est en effet au cours de cette période que l’Europe lègue aux générations futures nombre des institutions sur lesquelles repose encore son histoire.Dans ce petit livre posthume, l’auteur a magistralement résumé ses longues années de recherche et de découvertes. Il propose une réflexion générale sur le passage de la Grèce classique à l’Europe moderne, en abordant des thèmes aussi divers que le rapport entre l’art païen et l’art chrétien, la grandeur de Byzance, le processus de christianisation.Henri-Irénée Marrou (1904-1977)Un des grands historiens de l’Antiquité tardive, spécialiste d’Augustin et de l’augustinisme, qui fut aussi critique musical sous le nom d’Henri Davenson. Il a notamment publié, au Seuil, L’Église de l’Antiquité tardive (1985) et Saint Augustin et l’augustinisme ("Points Sagesses", 2003).

Ce livre est classé dans les catégories :

5,49 €
?

Version papier

7,80 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Décadence romaine ou Antiquité tardive ?”

Fiche technique

Résumé

Décadence romaine ou Antiquité tardive ?Pour décrire les derniers siècles de l’Empire romain, Henri-Irénée Marrou oppose à l’idée de décadence celle, largement positive, d’Antiquité tardive. C’est en effet au cours de cette période que l’Europe lègue aux générations futures nombre des institutions sur lesquelles repose encore son histoire.Dans ce petit livre posthume, l’auteur a magistralement résumé ses longues années de recherche et de découvertes. Il propose une réflexion générale sur le passage de la Grèce classique à l’Europe moderne, en abordant des thèmes aussi divers que le rapport entre l’art païen et l’art chrétien, la grandeur de Byzance, le processus de christianisation.Henri-Irénée Marrou (1904-1977)Un des grands historiens de l’Antiquité tardive, spécialiste d’Augustin et de l’augustinisme, qui fut aussi critique musical sous le nom d’Henri Davenson. Il a notamment publié, au Seuil, L’Église de l’Antiquité tardive (1985) et Saint Augustin et l’augustinisme ("Points Sagesses", 2003).

Biographie d’Henri-Irénée Marrou

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire