Votre compte

Décalages


La distance entre l'objectif et le subjectif, horizon insurmontable de la modernité, a une conséquence majeure pour la sociologie : l'impossible identification de l'action sociale aux seules règles du système. Au sein de cet espace, qui ne cesse de croître et de s'autonomiser, il faut renoncer à la prétention de connaître le réel lui-même et à la dissolution symbolique du social, pour privilégier l'étude des formes d'agencement entre les signes et les actions. Désormais, ce qu'on appelle l'action n'est plus que la résultante des compromis ou des excès imaginaires entre un acteur et une situation. L'examen de ces décalages permet d'étudier les rapports sociaux à travers l'autonomisation du symbolique. Trois types de décalages se manifestent dans nos sociétés : le dérapage, là où l'impossible effort de plier le monde à un dispositif symbolique mène à terme à son épuisement ; la délimitation, là où l'acteur est contraint d'agir à l'ombre de représentations qui n'informent plus les faits ; la dépendance, là où, malgré la volonté de parvenir à établir une matrice autonome, l'action reste toujours subordonnée à un autre dispositif symbolique. Ce livre illustre cette démarche à l'aide d'exemples tirés de la vie quotidienne et de la vie politique modernes : l'expérience amoureuse, la passion révolutionnaire, la montée du populisme, la relation pédagogique... Au-delà de la diversité des thèmes et des niveaux d'analyse, il s'agit de rendre mieux intelligibles les relations entre l'acteur, la situation et les signes.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Version papier

25,86 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Décalages”

Fiche technique

Résumé

La distance entre l'objectif et le subjectif, horizon insurmontable de la modernité, a une conséquence majeure pour la sociologie : l'impossible identification de l'action sociale aux seules règles du système. Au sein de cet espace, qui ne cesse de croître et de s'autonomiser, il faut renoncer à la prétention de connaître le réel lui-même et à la dissolution symbolique du social, pour privilégier l'étude des formes d'agencement entre les signes et les actions. Désormais, ce qu'on appelle l'action n'est plus que la résultante des compromis ou des excès imaginaires entre un acteur et une situation. L'examen de ces décalages permet d'étudier les rapports sociaux à travers l'autonomisation du symbolique. Trois types de décalages se manifestent dans nos sociétés : le dérapage, là où l'impossible effort de plier le monde à un dispositif symbolique mène à terme à son épuisement ; la délimitation, là où l'acteur est contraint d'agir à l'ombre de représentations qui n'informent plus les faits ; la dépendance, là où, malgré la volonté de parvenir à établir une matrice autonome, l'action reste toujours subordonnée à un autre dispositif symbolique. Ce livre illustre cette démarche à l'aide d'exemples tirés de la vie quotidienne et de la vie politique modernes : l'expérience amoureuse, la passion révolutionnaire, la montée du populisme, la relation pédagogique... Au-delà de la diversité des thèmes et des niveaux d'analyse, il s'agit de rendre mieux intelligibles les relations entre l'acteur, la situation et les signes.

Biographie de Danilo Martuccelli

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire