Votre compte

Démanteler les frontières

Andrea Smith (preface_by)

Patrick Cadorette (translator)

Miriam Heap-Lalonde (translator)


Aujourd’hui, plus que jamais, il est insensé de parler d’immigration tout en faisant abstraction des catalyseurs des déplacements de population : le colonialisme, l’impérialisme et le néolibéralisme. C’est là le point de départ que revendique Démanteler les frontières. Alliant théorie politique (Fanon, Foucault, Negri et d’autres) et expérience de terrain, l’auteure aborde la question des droits migratoires dans le cadre d’une analyse critique du capitalisme mondialisé, de l’exploitation et du racisme qui sont à l’origine des frontières et de l’État-nation. Au cœur de cette analyse se trouve le concept d’« impérialisme de frontières », qui désigne le processus de création et de maintien structurel des violences et des conditions de précarité liées aux migrations, et déboulonne le mythe de la bienveillance occidentale à l’égard des migrants. À la fois manifeste, témoignage et manuel de survie, ce livre donne aussi la parole à plusieurs militants et personnes migrantes.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Version papier

7,70 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Démanteler les frontières”

Fiche technique

Résumé

Aujourd’hui, plus que jamais, il est insensé de parler d’immigration tout en faisant abstraction des catalyseurs des déplacements de population : le colonialisme, l’impérialisme et le néolibéralisme. C’est là le point de départ que revendique Démanteler les frontières. Alliant théorie politique (Fanon, Foucault, Negri et d’autres) et expérience de terrain, l’auteure aborde la question des droits migratoires dans le cadre d’une analyse critique du capitalisme mondialisé, de l’exploitation et du racisme qui sont à l’origine des frontières et de l’État-nation. Au cœur de cette analyse se trouve le concept d’« impérialisme de frontières », qui désigne le processus de création et de maintien structurel des violences et des conditions de précarité liées aux migrations, et déboulonne le mythe de la bienveillance occidentale à l’égard des migrants. À la fois manifeste, témoignage et manuel de survie, ce livre donne aussi la parole à plusieurs militants et personnes migrantes.

Biographie d’Harsha Walia

Harsha Walia est journaliste et éducatrice populaire. Diplômée en droit, elle milite activement depuis plus d’une dizaine d’années dans des mouvements de justice migratoire, de solidarité avec les peuples autochtones, de libération du peuple palestinien, et des groupes antiracistes, anti-impérialistes, anticapitalistes et féministes.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire