Votre compte

Démocratie, dans quel État ?


"Qu'est-ce qu'un démocrate, je vous prie ? C'est là un mot vague, banal, sans acception précise, un mot en caoutchouc." Cette question, ce jugement sans appel d'Auguste Blanqui datent d'un siècle et demi mais gardent une actualité dont ce livre est un signe. Il ne faut pas s'attendre à y trouver une définition de la démocratie, ni un mode d'emploi et encore moins un verdict pour ou contre. Les huit philosophes qui ont accepté d'y participer n'ont sur le sujet qu'un seul point commun : ils et elles rejettent l'idée que la démocratie consisterait à glisser de temps à autre une enveloppe dans une boîte de plastique transparent. Leurs opinions sont précises dans leurs divergences, voire contradictoires - ce qui était prévu et même souhaité. Il en ressort, pour finir, que tout usé que soit le mot "démocratie", il n'est pas à abandonner à l'ennemi car il continue à servir de pivot autour duquel tournent, depuis Platon, les plus essentielles des controverses sur la politique.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

13,20 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Démocratie, dans quel État ?”

Fiche technique

Résumé

"Qu'est-ce qu'un démocrate, je vous prie ? C'est là un mot vague, banal, sans acception précise, un mot en caoutchouc." Cette question, ce jugement sans appel d'Auguste Blanqui datent d'un siècle et demi mais gardent une actualité dont ce livre est un signe. Il ne faut pas s'attendre à y trouver une définition de la démocratie, ni un mode d'emploi et encore moins un verdict pour ou contre. Les huit philosophes qui ont accepté d'y participer n'ont sur le sujet qu'un seul point commun : ils et elles rejettent l'idée que la démocratie consisterait à glisser de temps à autre une enveloppe dans une boîte de plastique transparent. Leurs opinions sont précises dans leurs divergences, voire contradictoires - ce qui était prévu et même souhaité. Il en ressort, pour finir, que tout usé que soit le mot "démocratie", il n'est pas à abandonner à l'ennemi car il continue à servir de pivot autour duquel tournent, depuis Platon, les plus essentielles des controverses sur la politique.

Biographie de Giorgio Agamben

Dans Figures de l’histoire, Jacques Rancière poursuit sa subtile réflexion sur le pouvoir de représentation des images de l’art. Comment fait l’art pour rendre compte des événements qui ont traversé une époque ? Quelle place attribue-t-il aux acteurs qui les ont faits – ou à ceux qui en ont été victimes ? D’Alexandre Medvedkine à Chris Marker, de Humphrey Jennings à Claude Lanzmann, mais aussi de Goya à Manet, de Kandinsky à Barnett Newman, ou de Kurt Schwitters à Larry Rivers, ces questions ne sont pas seulement celles que posent les spectateurs aux œuvres qu’ils rencontrent. Elles sont celles de l’histoire de l’art elle-même. S’interroger sur la manière avec laquelle les artistes découpent le monde sensible pour en isoler ou en redistribuer les éléments, c’est s’interroger sur la politique au cœur de toute démarche artistique. Telle est la démarche de Jacques Rancière, pour qui il n’est pas d’image qui, en montrant ou en cachant, ne dise quelque chose de ce qu’il est admis, dans tel lieu ou à tel moment, de montrer ou de cacher. Mais aussi pour qui il n’est pas d’image qui ne puisse, en montrant ou en cachant autrement, rouvrir la discussion à propos des scènes que l’histoire officielle prétendait avoir figées une fois pour toutes. Représenter l’histoire peut conduire à l’emprisonner – mais aussi à en libérer le sens.

Daniel Bensaïd a été maître de conférence de philosophie à l'université de Paris VIII. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Walter Benjamin, sentinelle messianique (1990), Jeanne, de guerre lasse (1991), Marx l'intempestif (1995), La discordance des temps (1995), Le pari mélancolique (1997), Qui est le Juge ? (1999), Résistances. Essai de taupologie générale (2001).

Wendy Brown is Class of 1936 First Chair in the Department of Political Science at the University of California, Berkeley. Brown’s recent books include Undoing the Demos: Neoliberalism, Democracy, Citizenship (2015), The Power of Tolerance (with Rainer Forst, 2014), and Walled States, Waning Sovereignty (2010). She is currently completing a book on the neoliberal origins of the recent hard-right and anti-democratic turn in Europe and the United States.

Jean-Luc Nancy est l'un des philosophes les plus importants en Europe et les plus écoutés actuellement. Il est l'auteur d'une centaine d'ouvrages traduits en plusieurs langues et lus bien au-delà du public spécialisé, y compris par les amateurs et les professionnels du monde de l'art. Jérôme Lèbre est directeur de programme au Collège international de philosophie où il tient un séminaire régulier articulant art, technique et politique ; auteur de cinq ouvrages où les questions de l'héritage actuel du romantisme et de la transformation de l'art reviennent constamment ; c'est dans ce contexte qu'il a rencontré Jean-Luc Nancy.

Alain Badiou, philosophe, professeur émérite à l'École normale supérieure, est également dramaturge et romancier. Il a récemment publié, chez Lignes, De quoi Sarkozy est-il le nom? et L'Hypothèse communiste, et chez Fayard, Le Concept de modèle (rééd.) et Second manifeste pour la philosophie© Photo : DR

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire