Votre compte

Demoiselles des Lumières


Nous sommes sous Louis XV, à l’aube des Lumières. Un salon de verdure éphémère accueille des curistes à Bourbon-L’Archambault. Dans la foule bigarrée qui profite du printemps, on distingue deux jeunes filles, des amies inséparables. L’une, Jeanne-Antoinette, surnommée « Reinette », accompagne sa mère, Madame Poisson. L’autre, Agnès d’Estreville, remarquable par sa beauté et la vivacité de son esprit, subit les tracasseries d’une tante revêche. Ce sont elles, les « demoiselles des Lumières » dont nous suivrons les destins.

De retour à Paris, la bonne société se retrouve dans les salons. On peut y écouter Voltaire, le vieux Fontenelle ou d’Alembert. Madame Geoffrin, une bourgeoise enrichie, reçoit dans son hôtel, construit par Fouquet. Chardin est l’un de ses habitués, comme Diderot. Immortalisées par Boucher, Agnès et Jeanne-Antoinette feront leur chemin dans ce monde futile et lettré.

Mademoiselle Poisson, à dix-sept ans, épouse le seigneur d’Etiolles. Quant à Agnès, passionnée par les sciences, elle tombe amoureuse d’un jeune savant. Madame d’Etiolles a désormais d’autres ambitions. Le roi multiplie les maîtresses, qu’il choisit parmi les duchesses. Comment attirer son attention ? Jeanne-Antoinette constate que ses terres jouxtent les chasses royales. Et le roi finit par la distinguer. Elle va devenir sa favorite. Le mari proteste, en vain. On ne s’oppose pas aux volontés du souverain. Elle devient Madame de Pompadour et entre dans la légende.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

20,24 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Demoiselles des Lumières”

Fiche technique

  • Auteur : Jean Diwo
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Littérature Française
  • Date de parution : 03/03/04
  • EAN : 9782213639635
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 392
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Nous sommes sous Louis XV, à l’aube des Lumières. Un salon de verdure éphémère accueille des curistes à Bourbon-L’Archambault. Dans la foule bigarrée qui profite du printemps, on distingue deux jeunes filles, des amies inséparables. L’une, Jeanne-Antoinette, surnommée « Reinette », accompagne sa mère, Madame Poisson. L’autre, Agnès d’Estreville, remarquable par sa beauté et la vivacité de son esprit, subit les tracasseries d’une tante revêche. Ce sont elles, les « demoiselles des Lumières » dont nous suivrons les destins.

De retour à Paris, la bonne société se retrouve dans les salons. On peut y écouter Voltaire, le vieux Fontenelle ou d’Alembert. Madame Geoffrin, une bourgeoise enrichie, reçoit dans son hôtel, construit par Fouquet. Chardin est l’un de ses habitués, comme Diderot. Immortalisées par Boucher, Agnès et Jeanne-Antoinette feront leur chemin dans ce monde futile et lettré.

Mademoiselle Poisson, à dix-sept ans, épouse le seigneur d’Etiolles. Quant à Agnès, passionnée par les sciences, elle tombe amoureuse d’un jeune savant. Madame d’Etiolles a désormais d’autres ambitions. Le roi multiplie les maîtresses, qu’il choisit parmi les duchesses. Comment attirer son attention ? Jeanne-Antoinette constate que ses terres jouxtent les chasses royales. Et le roi finit par la distinguer. Elle va devenir sa favorite. Le mari proteste, en vain. On ne s’oppose pas aux volontés du souverain. Elle devient Madame de Pompadour et entre dans la légende.

Biographie de Jean Diwo

Journaliste, grand reporter à Paris Match, fondateur et directeur de Télé 7 jours, Jean Diwo a abandonné la presse pour la littérature. Il s'est rapidement affirmé comme un maître incontesté du roman historique. Il est l'auteur de nombreux best-sellers, notamment, Les Dames du faubourg (Denoël, 1999) et Les Violons du Roy (Gallimard, 1991). Il a également publié une série historique qui a connu un grand succès : Au temps où la Joconde parlait, La Fontainière du Roi, Les Ombrelles de Versailles, Le Printemps des cathédrales, Les Femmes de Saint-Marc et Le Dîner de Calpurnia.  Jean Diwo a récemment signéDemoiselles des Lumières (Fayard, 2004), La Chevauchée du Flamand (Fayard, 2005) et 249, faubourg Saint-Antoine (Flammarion, 2006).photo : © Ulf Andersen/Gamma

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire