Votre compte

Derniers Voyages


Le plus souvent, tout avait bien commencé... On était parti rempli d’optimisme, parce que c’était les vacances, parce qu’on allait voir la famille ou les amis, parce qu’on avait des affaires en vue et des projets plein la tête. On avait pris avec insouciance la diligence, l’auto, le métro, l’autobus, le bateau ou l’avion. Comment se serait-on douté qu’on était en route vers la mort ? Quand la mort frappe dans les transports, c’est là qu’elle est la plus brutale et la plus inattendue. La main d’un meurtrier, un accident, une tempête, un attentat, un détournement, une attaque de bandits et tout s’arrête. La voiture s’écrase, le bateau coule, l’avion explose, le cauchemar succède à la quiétude. On trouvera ici 42 récits, tous plus angoissants les uns que les autres, comme l’invraisemblable histoire du pirate de l’air qui pleurait, l’horrible fin des 48 clandestins chinois asphyxiés dans un camion de légumes, le tueur fou du métro de New York, le meurtre raciste du Bordeaux-Vintimille qui a inspiré le film Train d’enfer ou encore le naufrage du Wilhelm Gustloff, la plus grande tragédie maritime de l’histoire, qui fit plus de 9 000 morts. Ouvrir ce livre n’est pas toujours facile. C’est s’embarquer pour la plus terrible des aventures. C’est assister à ce qui fut, pour tous ces malheureux et malheureuses, le dernier voyage.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

8,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Derniers Voyages”

Fiche technique

Résumé

Le plus souvent, tout avait bien commencé... On était parti rempli d’optimisme, parce que c’était les vacances, parce qu’on allait voir la famille ou les amis, parce qu’on avait des affaires en vue et des projets plein la tête. On avait pris avec insouciance la diligence, l’auto, le métro, l’autobus, le bateau ou l’avion. Comment se serait-on douté qu’on était en route vers la mort ? Quand la mort frappe dans les transports, c’est là qu’elle est la plus brutale et la plus inattendue. La main d’un meurtrier, un accident, une tempête, un attentat, un détournement, une attaque de bandits et tout s’arrête. La voiture s’écrase, le bateau coule, l’avion explose, le cauchemar succède à la quiétude. On trouvera ici 42 récits, tous plus angoissants les uns que les autres, comme l’invraisemblable histoire du pirate de l’air qui pleurait, l’horrible fin des 48 clandestins chinois asphyxiés dans un camion de légumes, le tueur fou du métro de New York, le meurtre raciste du Bordeaux-Vintimille qui a inspiré le film Train d’enfer ou encore le naufrage du Wilhelm Gustloff, la plus grande tragédie maritime de l’histoire, qui fit plus de 9 000 morts. Ouvrir ce livre n’est pas toujours facile. C’est s’embarquer pour la plus terrible des aventures. C’est assister à ce qui fut, pour tous ces malheureux et malheureuses, le dernier voyage.

Biographie de Pierre Bellemare

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire