Votre compte

« Des Cannibales » suivi de « Des Coches »


Ces deux chapitres, parmi les plus célèbres des Essais, sont une véritable leçon de tolérance. Montaigne nous apprend que les sauvages ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Les chrétiens s’entretuant durant les guerres de Religion sont tout aussi sauvages que les Sauvages. 'Chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage' : nous sommes tous le Cannibale de quelqu’un. C’est aussi le récit d’une curiosité et d’une fascination : Montaigne nous parle de la découverte du Nouveau Monde, des récits des voyageurs qu’il a lus, et de sa propre expérience de l’altérité. Montaigne invente ici ce que l’on nomme le relativisme culturel : une société n’est pas meilleure qu’une autre ; pour comprendre des usages qui ne sont pas les nôtres, il faut simplement se mettre à la place de l’autre. Ce décentrement, ce regard éloigné, cette défense radicale de la différence sont aujourd’hui plus que jamais nécessaires.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
?

Version papier

3,60 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “« Des Cannibales » suivi de « Des Coches »”

Fiche technique

Résumé

Ces deux chapitres, parmi les plus célèbres des Essais, sont une véritable leçon de tolérance. Montaigne nous apprend que les sauvages ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Les chrétiens s’entretuant durant les guerres de Religion sont tout aussi sauvages que les Sauvages. 'Chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage' : nous sommes tous le Cannibale de quelqu’un. C’est aussi le récit d’une curiosité et d’une fascination : Montaigne nous parle de la découverte du Nouveau Monde, des récits des voyageurs qu’il a lus, et de sa propre expérience de l’altérité. Montaigne invente ici ce que l’on nomme le relativisme culturel : une société n’est pas meilleure qu’une autre ; pour comprendre des usages qui ne sont pas les nôtres, il faut simplement se mettre à la place de l’autre. Ce décentrement, ce regard éloigné, cette défense radicale de la différence sont aujourd’hui plus que jamais nécessaires.

Biographie de Michel de Montaigne

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire