Votre compte

Des Parisiens et des Parisiennes


Les Parisiens et les Parisiennes se répartissent en de nombreux types ou espèces. Le bobo, le bohème chic, le hipster et son opposé, lenormcore (ou le no-look) tiennent actuellement le haut du pavé. Ces espèces ont remplacé les branchés, les gauche-caviar et les midinettes, les titis et les mimis, et plus anciennement encore les grisettes, les lorettes, les lionnes et les chicards. Les types et les modes changent, mais non la frénésie d’étiquetage apparue en plein règne du “roi-bourgeois” (Louis-Philippe), à l’âge des physiologies. Grande pourvoyeuse de types de Parisiens et de Parisiennes, la littérature physiologique s’adresse à tous ceux qui, citoyens ou non de la capitale du monde, sont curieux de connaître les mœurs véritables des Parisiens et de comprendre pourquoi ils se trouvent si intéressants.

Ce coffret contient dix œuvres de la littérature française, avec une préface et une présentation de Jean Demerliac : Les Français peints par eux-mêmes (collectif), Physiologie de l’employé d'Honoré de Balzac, Physiologie de l'étudiant de Louis Adrien Huart, Physiologie de la lorette de Maurice Alhoy, Physiologie du Robert-Macaire de James Rousseau, Physiologie et hygiène de la barbe et des moustaches d'Eugène Dulac, Du dandysme et de G. Brummel de Jules Barbey d’Aurevilly, Jérome Paturot à la recherche d’une position sociale de Louis Reybaud, Les Réfractaires de Jules Vallès, Messieurs les ronds-de-cuir de Georges Courteline

Retrouvez dans la même collection : Trois révolutions, deux empires, deux républiques..., Le Siècle positif, Le siècle de fer, Argent, bonheur et richesse, Esprit es-tu là ?, Le Tour du monde, L'Invention de Paris : des bas-fonds au Gai Paris, L'Amour dans tous ses états, Miscellanées.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Des Parisiens et des Parisiennes”

Fiche technique

Résumé

Les Parisiens et les Parisiennes se répartissent en de nombreux types ou espèces. Le bobo, le bohème chic, le hipster et son opposé, lenormcore (ou le no-look) tiennent actuellement le haut du pavé. Ces espèces ont remplacé les branchés, les gauche-caviar et les midinettes, les titis et les mimis, et plus anciennement encore les grisettes, les lorettes, les lionnes et les chicards. Les types et les modes changent, mais non la frénésie d’étiquetage apparue en plein règne du “roi-bourgeois” (Louis-Philippe), à l’âge des physiologies. Grande pourvoyeuse de types de Parisiens et de Parisiennes, la littérature physiologique s’adresse à tous ceux qui, citoyens ou non de la capitale du monde, sont curieux de connaître les mœurs véritables des Parisiens et de comprendre pourquoi ils se trouvent si intéressants.

Ce coffret contient dix œuvres de la littérature française, avec une préface et une présentation de Jean Demerliac : Les Français peints par eux-mêmes (collectif), Physiologie de l’employé d'Honoré de Balzac, Physiologie de l'étudiant de Louis Adrien Huart, Physiologie de la lorette de Maurice Alhoy, Physiologie du Robert-Macaire de James Rousseau, Physiologie et hygiène de la barbe et des moustaches d'Eugène Dulac, Du dandysme et de G. Brummel de Jules Barbey d’Aurevilly, Jérome Paturot à la recherche d’une position sociale de Louis Reybaud, Les Réfractaires de Jules Vallès, Messieurs les ronds-de-cuir de Georges Courteline

Retrouvez dans la même collection : Trois révolutions, deux empires, deux républiques..., Le Siècle positif, Le siècle de fer, Argent, bonheur et richesse, Esprit es-tu là ?, Le Tour du monde, L'Invention de Paris : des bas-fonds au Gai Paris, L'Amour dans tous ses états, Miscellanées.

Biographie d’Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799-1850) est tour à tour éditeur, imprimeur, journaliste, et l’un des plus grands écrivains français. Il est l’auteur de La Comédie humaine, une œuvre immense qui comprend plus de 2000 personnages dans 91 ouvrages, dans laquelle il peint la société de son époque.

Georges Courteline (1858-1829), observateur plein d'ironie, a souligné à travers ses récits (Le Train de 8h47) et ses comédies (Boubourouche, Messieurs les ronds-de-cuir, Le Commissaire est bon enfant) l'absurdité de la vie bourgeoise.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire