Votre compte

Descartes, Spinoza, Leibniz

Luc Ferry (reader)


La philosophie de René Descartes ouvre l’ère de la modernité. Pour la première fois dans l’histoire, elle soumet à un doute radical toutes les idées reçues, pour refonder l’ensemble des connaissances sur la seule certitude qui résiste à cette « table rase » : le fameux « je pense donc je suis ». Cette pensée appuyée sur le libre usage de la raison par le sujet aura une postérité considérable : elle est à la source aussi bien de l’art classique que de l’esprit des lumières ou du « geste » de rupture avec les traditions qui aboutira à la Révolution française. Sa fécondité se marque également par l’importance des philosophes qui se sont inspirés de ses principes, tout en renouvelant profondément l’interprétation. Spinoza et Leibniz, les deux plus grand penseurs du courant cartésien, vont transformer la philosophie en système, avec l’ambition de rendre compte de la totalité du réel à partir d’un seul principe capable de rendre compte de l’existence du mal malgré la perfection de la nature ou la bonté toute-puissante de Dieu. Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

Ce livre est classé dans les catégories :

26,99 €
?

Livre audio

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Descartes, Spinoza, Leibniz”

Fiche technique

Résumé

La philosophie de René Descartes ouvre l’ère de la modernité. Pour la première fois dans l’histoire, elle soumet à un doute radical toutes les idées reçues, pour refonder l’ensemble des connaissances sur la seule certitude qui résiste à cette « table rase » : le fameux « je pense donc je suis ». Cette pensée appuyée sur le libre usage de la raison par le sujet aura une postérité considérable : elle est à la source aussi bien de l’art classique que de l’esprit des lumières ou du « geste » de rupture avec les traditions qui aboutira à la Révolution française. Sa fécondité se marque également par l’importance des philosophes qui se sont inspirés de ses principes, tout en renouvelant profondément l’interprétation. Spinoza et Leibniz, les deux plus grand penseurs du courant cartésien, vont transformer la philosophie en système, avec l’ambition de rendre compte de la totalité du réel à partir d’un seul principe capable de rendre compte de l’existence du mal malgré la perfection de la nature ou la bonté toute-puissante de Dieu. Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

Biographie de Luc Ferry

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire