Votre compte

Désobéir (La désobéissance civile) suivi du Discours de la servitude volontaire d'Etienne de La Boétie


La Désobéissance civile, titre original Civil Disobedience (traduit par Désobéir) est un essai de Henry David Thoreau publié en 1849. H.D. Thoreau écrit sur le thème de la désobéissance civile, en se fondant sur son expérience personnelle. En juillet 1846, Thoreau fut emprisonné, n'ayant volontairement pas payé un impôt à l'état américain, car il lui reprochait de soutenir l'esclavage qui régnait alors dans le Sud et de mener une guerre contre le Mexique. La désobéissance civile est un ouvrage précurseur du concept de la désobéissance civile. Cette édition intégrale du texte de Thoreau est suivie du Discours de la servitude volontaire d'Étienne de La Boétie. Pour Étienne de La Boétie, la servitude des peuples est volontaire : ils acceptent le joug des puissants, mais vont ainsi à l'encontre de leur nature. Ce texte de 1548 pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaie d'analyser les raisons de la soumission de celle-ci (rapport domination-servitude). L'originalité de la thèse soutenue par La Boétie est de nous démontrer que, contrairement à ce que beaucoup s'imaginent quand ils pensent que la servitude est forcée, elle est en vérité acceptée. Un petit nombre contraint l'ensemble des autres citoyens à obéir servilement. Tout pouvoir, même quand il s'impose d'abord par la force, ne peut dominer et exploiter durablement une société sans la collaboration, active ou résignée, d'une partie notable de ses membres....Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres ».

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Version papier

16,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Désobéir (La désobéissance civile) suivi du Discours de la servitude volontaire d'Etienne de La Boétie”

Fiche technique

Résumé

La Désobéissance civile, titre original Civil Disobedience (traduit par Désobéir) est un essai de Henry David Thoreau publié en 1849. H.D. Thoreau écrit sur le thème de la désobéissance civile, en se fondant sur son expérience personnelle. En juillet 1846, Thoreau fut emprisonné, n'ayant volontairement pas payé un impôt à l'état américain, car il lui reprochait de soutenir l'esclavage qui régnait alors dans le Sud et de mener une guerre contre le Mexique. La désobéissance civile est un ouvrage précurseur du concept de la désobéissance civile. Cette édition intégrale du texte de Thoreau est suivie du Discours de la servitude volontaire d'Étienne de La Boétie. Pour Étienne de La Boétie, la servitude des peuples est volontaire : ils acceptent le joug des puissants, mais vont ainsi à l'encontre de leur nature. Ce texte de 1548 pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaie d'analyser les raisons de la soumission de celle-ci (rapport domination-servitude). L'originalité de la thèse soutenue par La Boétie est de nous démontrer que, contrairement à ce que beaucoup s'imaginent quand ils pensent que la servitude est forcée, elle est en vérité acceptée. Un petit nombre contraint l'ensemble des autres citoyens à obéir servilement. Tout pouvoir, même quand il s'impose d'abord par la force, ne peut dominer et exploiter durablement une société sans la collaboration, active ou résignée, d'une partie notable de ses membres....Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres ».

Biographie d’Henry David Thoreau

Henry David Thoreau (de son vrai nom David Henry Thoreau) est un philosophe, naturaliste et poète américain, né le 12 juillet 1817 à Concord (Massachusetts), où il est mort le 6 mai 1862. Son oeuvre majeure, Walden ou la Vie dans les bois, est une réflexion sur l'économie, la nature et la vie simple menée à l'écart de la société, écrite lors d'une retraite dans une cabane qu'il s'était construite au bord d'un lac. Son essai La Désobéissance civile, qui témoigne d'une opposition personnelle face aux autorités esclavagistes de l'époque, a inspiré des actions collectives menées par Gandhi et Martin Luther King Jr. contre la ségrégation raciale. Étienne de La Boétie est un écrivain humaniste et un poète français, né le 1er novembre 1530 à Sarlat et mort le 18 août 1563 à Germignan, dans la commune du Taillan-Médoc, près de Bordeaux. La Boétie est célèbre pour son Discours de la servitude volontaire. À partir de 1558, il fut l'ami intime de Montaigne, qui lui rendit un hommage posthume dans ses Essais. Un point de vue : La Boétie, en énonçant son discours, ne se positionne pas comme maître à penser, ni comme détenteur de la vérité : ceux qui affirment détenir la vérité sont en vérité ceux qui détiennent la maîtrise. Ce qui est vrai, c'est la compréhension singulière qu'on a du texte ; pour accéder à la liberté, il faut n'être ni maître ni esclave.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire