Votre compte

Deus Casino


En 2005, Bobby Henderson, étudiant à l’université de l’Oregon, aux États-Unis, décide de créer de toutes pièces une nouvelle religion, parodique et potache, dont le dieu n’est autre qu’un « Monstre en spaghetti volant » : le pastafarisme. Aujourd’hui, ce culte qui n’en est pas un possède des centaines de milliers d’adeptes dans le monde, tous désireux de souligner en s’amusant les absurdités des religions officielles et des passe-droits dont elles bénéficient. Or, dans plusieurs pays du globe, le pastafarisme compte désormais parmi les religions reconnues par l’État... Dans Deus Casino, François De Smet part de ce qui pourrait n’être qu’une anecdote pour s’interroger : et si, derrière la blague qu’est le pastafarisme, se cachait en réalité une vérité valant pour toutes les religions ? Relisant les plus grands philosophes en même temps que les dernières recherches en matière de neurobiologie, il souligne l’importance sous-estimée du jeu dans l’invention et la diffusion des croyances et des cultes. Pendant des millénaires, nous avons fait des dieux les choses les plus sérieuses qui fussent. Et si, au contraire, ils étaient la preuve de notre frivolité ?

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Deus Casino”

Fiche technique

Résumé

En 2005, Bobby Henderson, étudiant à l’université de l’Oregon, aux États-Unis, décide de créer de toutes pièces une nouvelle religion, parodique et potache, dont le dieu n’est autre qu’un « Monstre en spaghetti volant » : le pastafarisme. Aujourd’hui, ce culte qui n’en est pas un possède des centaines de milliers d’adeptes dans le monde, tous désireux de souligner en s’amusant les absurdités des religions officielles et des passe-droits dont elles bénéficient. Or, dans plusieurs pays du globe, le pastafarisme compte désormais parmi les religions reconnues par l’État... Dans Deus Casino, François De Smet part de ce qui pourrait n’être qu’une anecdote pour s’interroger : et si, derrière la blague qu’est le pastafarisme, se cachait en réalité une vérité valant pour toutes les religions ? Relisant les plus grands philosophes en même temps que les dernières recherches en matière de neurobiologie, il souligne l’importance sous-estimée du jeu dans l’invention et la diffusion des croyances et des cultes. Pendant des millénaires, nous avons fait des dieux les choses les plus sérieuses qui fussent. Et si, au contraire, ils étaient la preuve de notre frivolité ?

Biographie de François de Smet

En 2005, Bobby Henderson, étudiant à l’université de l’Oregon, aux États-Unis, décide de créer de toutes pièces une nouvelle religion, parodique et potache, dont le dieu n’est autre qu’un « Monstre en spaghetti volant » : le pastafarisme. Aujourd’hui, ce culte qui n’en est pas un possède des centaines de milliers d’adeptes dans le monde, tous désireux de souligner en s’amusant les absurdités des religions officielles et des passe-droits dont elles bénéficient. Or, dans plusieurs pays du globe, le pastafarisme compte désormais parmi les religions reconnues par l’État... Dans Deus Casino, François De Smet part de ce qui pourrait n’être qu’une anecdote pour s’interroger : et si, derrière la blague qu’est le pastafarisme, se cachait en réalité une vérité valant pour toutes les religions ? Relisant les plus grands philosophes en même temps que les dernières recherches en matière de neurobiologie, il souligne l’importance sous-estimée du jeu dans l’invention et la diffusion des croyances et des cultes. Pendant des millénaires, nous avons fait des dieux les choses les plus sérieuses qui fussent. Et si, au contraire, ils étaient la preuve de notre frivolité ?

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire