Votre compte

Deux Heures à tuer


Deux heures comme un océan terrifiant à traverser. Les autres, les autres en embuscade.

Déjà, j’aurais dû me méfier : j’étais à l’aise pendant l’entretien. Après les questions du maire, la DRH m’a demandé ce que « concrètement je pensais pouvoir apporter à la structure » ; cordialement, et sans me démonter : « J’ai un bon sens du contact avec le public et un grand intérêt pour l’administration, connasse. » La directrice a paru dubitative – allez savoir si cela concernait mes compétences ou le fait qu’elle soit ou non une connasse. Je me suis levé, tranquillement, et j’ai sauté à pieds joints sur la table pour me retrouver accroupi en face d’elle. Je lui ai tranché la tête avec mes ongles soigneusement limés ce matin, puis me suis emparé de la protubérance qui restait de son cou, et j’ai gueulé dans sa moelle épinière : « Et maintenant, vous en pensez quoi, de ce que je peux concrètement apporter à la structure ? » J’avoue, cela a dû remettre un peu en cause mon sens du contact.

SKA a déjà publié à plusieurs reprises le jeune Gaëtan Brixtel dont la noirceur n’a d’égale que le rythme vif et tranchant de son écriture. Un regard très sombre sur le monde et la difficulté de vivre avec les autres.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Deux Heures à tuer”

Fiche technique

  • Auteur : Gaëtan Brixtel
  • Éditeur : SKA
  • Collection : Noire Sœur
  • Date de parution : 22/03/20
  • EAN : 9791023408065
  • Format : Multi-format
  • Protection : NC

Résumé

Deux heures comme un océan terrifiant à traverser. Les autres, les autres en embuscade.

Déjà, j’aurais dû me méfier : j’étais à l’aise pendant l’entretien. Après les questions du maire, la DRH m’a demandé ce que « concrètement je pensais pouvoir apporter à la structure » ; cordialement, et sans me démonter : « J’ai un bon sens du contact avec le public et un grand intérêt pour l’administration, connasse. » La directrice a paru dubitative – allez savoir si cela concernait mes compétences ou le fait qu’elle soit ou non une connasse. Je me suis levé, tranquillement, et j’ai sauté à pieds joints sur la table pour me retrouver accroupi en face d’elle. Je lui ai tranché la tête avec mes ongles soigneusement limés ce matin, puis me suis emparé de la protubérance qui restait de son cou, et j’ai gueulé dans sa moelle épinière : « Et maintenant, vous en pensez quoi, de ce que je peux concrètement apporter à la structure ? » J’avoue, cela a dû remettre un peu en cause mon sens du contact.

SKA a déjà publié à plusieurs reprises le jeune Gaëtan Brixtel dont la noirceur n’a d’égale que le rythme vif et tranchant de son écriture. Un regard très sombre sur le monde et la difficulté de vivre avec les autres.

Biographie de Gaëtan Brixtel

Fichtre ! Il faut se présenter. Après une belle carrière d'étudiant raté – notamment comme Illettré Moderne – Gaëtan Brixtel se découvre une vocation en devenant agent de bibliothèque par accident, et compte bien le rester avec l'aide de Dieu (ou de son conseiller en insertion). Il écrit des histoires depuis qu'il sait qu'on peut le faire. Sa première nouvelle publiée par le Village du Livre de Cuisery l'incite à penser qu'il ne perd pas complètement son temps. Il participe de temps à autre à des concours qui, hélas, renâclent un peu à l'odeur de joints et de cadavres en putréfaction. En 2014, il soumet une nouvelle aux éditions Ska, et – Ô miracle, Ô jour du seigneur ! – elle est acceptée. Bref, si vous entendez parler de lui, c'est purement par hasard...

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire