Votre compte

Devenir adulte


Cette mise en perspective de la question des "jeunes adultes" se fonde sur l'exploitation du Panel européen des ménages (1994-1999), enquête longitudinale coordonnée par Eurostat, complétée par 135 entretiens auprès de jeunes de 18 à 30 ans (Danemark, Royaume-Uni, France, Espagne). L'auteur montre que, même à l'heure de l'internationalisation des systèmes éducatifs et des marchés du travail, l'empreinte des sociétés sur cette période de la vie est très profonde et résiste à l'emprise d'autres facteurs de différenciation (sexe ou classe sociale). Les quatre formes d’expériences qu’il met au jour renvoie pour chacune à des facteurs politiques, sociaux et culturels : une jeunesse longue et exploratoire (logique de développement personnel) prévaut au sein des sociétés nordiques ; un cadre libéral favorise le développement d'une jeunesse plus courte, tournée vers l'émancipation individuelle (Royaume-Uni) ; une société de type corporatiste et centralisée (France) induit l'existence d'une jeunesse orientée vers l'intégration sociale (détermination précoce par les études) ; enfin, les sociétés méditerranéennes favorisent une logique d'attente au foyer parental des conditions nécessaires à une installation stable dans la vie adulte.

Ce livre est classé dans les catégories :

21,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Devenir adulte”

Fiche technique

Résumé

Cette mise en perspective de la question des "jeunes adultes" se fonde sur l'exploitation du Panel européen des ménages (1994-1999), enquête longitudinale coordonnée par Eurostat, complétée par 135 entretiens auprès de jeunes de 18 à 30 ans (Danemark, Royaume-Uni, France, Espagne). L'auteur montre que, même à l'heure de l'internationalisation des systèmes éducatifs et des marchés du travail, l'empreinte des sociétés sur cette période de la vie est très profonde et résiste à l'emprise d'autres facteurs de différenciation (sexe ou classe sociale). Les quatre formes d’expériences qu’il met au jour renvoie pour chacune à des facteurs politiques, sociaux et culturels : une jeunesse longue et exploratoire (logique de développement personnel) prévaut au sein des sociétés nordiques ; un cadre libéral favorise le développement d'une jeunesse plus courte, tournée vers l'émancipation individuelle (Royaume-Uni) ; une société de type corporatiste et centralisée (France) induit l'existence d'une jeunesse orientée vers l'intégration sociale (détermination précoce par les études) ; enfin, les sociétés méditerranéennes favorisent une logique d'attente au foyer parental des conditions nécessaires à une installation stable dans la vie adulte.

Biographie de Cécile Van de Velde

Cécile Van de Velde, sociologue, est professeur à l’Université de Montréal et membre de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire