Votre compte

Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes


Paru en 1755, le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes peut être considéré comme la matrice de l’œuvre morale et politique de Rousseau : il y affirme sa stature de philosophe, l’originalité de sa voix, la force de son « système ». Résoudre le problème posé par l’Académie de Dijon – « quelle est la source de l’inégalité parmi les hommes et si elle est autorisée par la loi naturelle ? » –, en d’autres termes expliquer que riches et puissants dominent leurs semblables sur lesquels ils n’ont pas de réelle supériorité, exige aux yeux de Rousseau de poser à nouveaux frais la question « qu’est-ce que l’homme ? ». Pour cela, il faut comprendre comment s’est formée sa « nature actuelle », si éloignée de ce que serait son état de nature : « Si je me suis étendu si longtemps sur la supposition de cette condition primitive, c’est qu’ayant d’anciennes erreurs et des préjugés invétérés à détruire, j’ai cru devoir creuser jusqu’à la racine… » Présentation, notes, bibliographie et chronologie par Blaise Bachofen et Bruno Bernardi Illustration de la couverture: Virginie Berthemet © Flammarion

Ce livre est classé dans les catégories :

2,49 €
?

Version papier

2,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes”

Fiche technique

Résumé

Paru en 1755, le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes peut être considéré comme la matrice de l’œuvre morale et politique de Rousseau : il y affirme sa stature de philosophe, l’originalité de sa voix, la force de son « système ». Résoudre le problème posé par l’Académie de Dijon – « quelle est la source de l’inégalité parmi les hommes et si elle est autorisée par la loi naturelle ? » –, en d’autres termes expliquer que riches et puissants dominent leurs semblables sur lesquels ils n’ont pas de réelle supériorité, exige aux yeux de Rousseau de poser à nouveaux frais la question « qu’est-ce que l’homme ? ». Pour cela, il faut comprendre comment s’est formée sa « nature actuelle », si éloignée de ce que serait son état de nature : « Si je me suis étendu si longtemps sur la supposition de cette condition primitive, c’est qu’ayant d’anciennes erreurs et des préjugés invétérés à détruire, j’ai cru devoir creuser jusqu’à la racine… » Présentation, notes, bibliographie et chronologie par Blaise Bachofen et Bruno Bernardi Illustration de la couverture: Virginie Berthemet © Flammarion

Biographie de Jean-Jacques Rousseau

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire