Votre compte

Divas, la force d'un destin


Ce livre raconte la vie de six cantatrices de génie aux destins tragiques, qui illustrent de façon exemplaire les grandeurs et misères de cet être mythique, la diva. Chacune de ces divas a été appelée, par des dons uniques, à occuper dans l’histoire de l’art lyrique aussi bien que dans le cœur du public, une place exceptionnelle. Chacune aussi a dû payer un tel privilège au prix fort : le plus souvent la perte prématurée de sa voix, dans tous les cas un sacrifice total de soi. Au centre, Maria Callas, qui a ressuscité au XXe siècle le mythe de la diva, et connu une destinée aussi brillante que dramatique. Au XIXe siècle, deux Espagnoles, Isabella Colbran, madame Rossini, passa de la gloire à l’infamie, et Maria Malibran fut un génie foudroyé. Une Française, Cornélie Falcon, inspira à Halévy et Meyerbeer des opéras d’un genre nouveau et perdit sa voix à vingt-cinq ans. Héritières à des degrés divers de la Callas, vinrent ensuite l’Italienne Anita Cerquetti, disparue mystérieusement de la scène à moins de trente ans et Denise Duval, créatrice des trois chefs-d’œuvre de Poulenc, fauchée en pleine gloire par la maladie. Ces six récits apparaissent comme des « destins parallèles » s’éclairant les uns les autres. Pour toutes ces héroïnes, l’auteur a adopté la forme d’un récit s’attachant à relater tant la vie de l’artiste que celle de la femme.

Ce livre est classé dans les catégories :

18,99 €
?

Version papier

17,29 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Divas, la force d'un destin”

Fiche technique

Résumé

Ce livre raconte la vie de six cantatrices de génie aux destins tragiques, qui illustrent de façon exemplaire les grandeurs et misères de cet être mythique, la diva. Chacune de ces divas a été appelée, par des dons uniques, à occuper dans l’histoire de l’art lyrique aussi bien que dans le cœur du public, une place exceptionnelle. Chacune aussi a dû payer un tel privilège au prix fort : le plus souvent la perte prématurée de sa voix, dans tous les cas un sacrifice total de soi. Au centre, Maria Callas, qui a ressuscité au XXe siècle le mythe de la diva, et connu une destinée aussi brillante que dramatique. Au XIXe siècle, deux Espagnoles, Isabella Colbran, madame Rossini, passa de la gloire à l’infamie, et Maria Malibran fut un génie foudroyé. Une Française, Cornélie Falcon, inspira à Halévy et Meyerbeer des opéras d’un genre nouveau et perdit sa voix à vingt-cinq ans. Héritières à des degrés divers de la Callas, vinrent ensuite l’Italienne Anita Cerquetti, disparue mystérieusement de la scène à moins de trente ans et Denise Duval, créatrice des trois chefs-d’œuvre de Poulenc, fauchée en pleine gloire par la maladie. Ces six récits apparaissent comme des « destins parallèles » s’éclairant les uns les autres. Pour toutes ces héroïnes, l’auteur a adopté la forme d’un récit s’attachant à relater tant la vie de l’artiste que celle de la femme.

Biographie de Pierre Miscevic

Pierre Miscevic, normalien, est professeur de lettres classiques en classes préparatoire au lycée Louis-le-Grand, musicien et grand amateur d'opéra.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire